Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Ecole de Gap Fontreyne

Gap : le recteur de l’académie pourrait fixer les nouveaux rythmes scolaires

Le recteur de l’académie d’Aix-Marseille, Ali Saïb, a annoncé, ce jeudi matin, qu’il fixerait l’organisation du temps scolaire dans les communes dont le projet n’est pas conforme à la réforme sur les rythmes scolaires. Tout en indiquant qu’il restait ouvert aux propositions, le recteur en appelle à la responsabilité des maires. Si les communes récalcitrantes (à l’image de Marseille ou de Gap) ne font pas de proposition conforme, les élèves iront à l’école le mercredi matin et la classe se terminera à 15h45. Les communes concernées pourront à leur choix organiser ou non le temps après la classe.

A Gap, une manifestation à l’appel de quatre syndicats d’enseignants (SNUipp, Sud-Education, Sgen-CFDT et CGT Educ’action) doit avoir lieu devant la mairie, ce jeudi à 16h. La municipalité, qui a adressé un questionnaire aux parents d’élèves le mois dernier, ne s’est toujours pas prononcée sur la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires. « A ce jour, les familles n’ont aucune information précise sur l’organisation prévue dans les écoles publiques de la ville », déplore la FCPE (Fédération des conseils de parents d’élèves) des Hautes-Alpes.

Interrogé par L’e-media 05 ce jeudi matin, le maire de Gap, Roger Didier, s’est refusé à toute déclaration sur le sujet. Il a indiqué qu’il s’exprimerait lors du prochain conseil municipal, le 20 juin.


+ Sur le même sujet...