Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus

Rythmes scolaires : la FCPE dénonce l’attitude du maire de Gap

Dans un communiqué, la FCPE 05 et le conseil local FCPE de Gap (fédération des conseils de parents d’élèves) disent leur inquiétude face à la mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires pour la rentrée prochaine dans les Hautes-Alpes et à Gap en particulier. « Sur Gap, la concertation organisée par la municipalité a été une vaste manipulation afin d’écarter du débat les parents d’élèves élus démocratiquement dans les différents conseils d’école, ainsi que les enseignants. Monsieur le maire ignore complètement les propositions faites dans chacun des conseils d’écoles, résultat d’une concertation républicaine. Où sont passés les projets d’aménagement du temps de l’enfant faits avant les élections municipales par M. Roger Didier lors des réunions organisées dans toutes les écoles publiques ? Monsieur le maire décide seul de la non-organisation de la réforme des rythmes scolaires ! », s’indigne la FCPE. L’organisation poursuit en évoquant les communes qui appliquent déjà ces nouveaux rythmes : « La majorité des élèves, des parents et des enseignants appécient cette nouvelle organisation : mieux répartir les temps d’enseignement et élaborer des nouveaux temps d’activités périscolaires sur 4 jours et demi. L’organisation du temps scolaire doit correspondre aux besoins des enfants et non aux intérêts des adultes. »

Pour l’heure, dans les Hautes-Alpes, seule la commune de Gap n’a pas fait de proposition horaires pour la rentrée. Il sera question des rythmes scolaires au conseil municipal de ce vendredi.


+ Sur le même sujet...