Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Ecole de Crots

Rythmes scolaires : la moitié des communes du 05 opte pour l’assouplissement

Plus de la moitié des communes des Hautes-Alpes (53 sur les 101 ayant une école) ont opté pour l’assouplissement de la réforme des rythmes scolaires, c’est-à-dire pour le regroupement des activités périscolaires sur une seule après-midi, selon les chiffres communiqués par le rectorat d’Aix-Marseille. Cela ne concerne toutefois que 2894 élèves, soit environ un tiers des effectifs. Ces 53 communes n’avaient, pour l’essentiel, pas encore fait valider leur projet d’organisation du temps scolaire. Seules quatre des 36 communes qui avaient déjà adopté leur projet ont souhaité bénéficier du décret d’assouplissement du nouveau ministre de l’Education nationale, Benoît Hamon.

Les Hautes-Alpes sont le département de l’académie d’Aix-Marseille qui a proportionnellement le plus recours au décret d’assouplissement.

Reste le cas de Gap, qui est la seule commune du département qui n’a fait aucune proposition horaire, selon le rectorat. Au total, 29 communes sont dans cette situation dans l’académie.

Comme l’avait annoncé le recteur Ali Saïb jeudi dernier, le directeur académique des services de l’Education nationale (Dasen) a donc arrêté d’autorité les horaires qui s’appliqueront dans les écoles de Gap à la rentrée de septembre : de 8h30 à 11h30 du lundi au vendredi, et de 13h30 à 15h45 les lundi, mardi, jeudi et vendredi. S’agissant de l’improbable organisation d’activités périscolaires à Gap, il faudra attendre ce vendredi 20 juin à 15h, avec la réunion du conseil municipal, pour connaître la position de la municipalité, au-delà de sa demande d’un nouveau report d’un an de l’application de la réforme.


+ Sur le même sujet...