Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Passerelle

Gap / Théâtre La Passerelle : les temps forts de la saison 2014-2015

22 Juin 2014 - 11:36
Philippe Ariagno, directeur de La Passerelle : "x".
Philippe Ariagno, directeur de La Passerelle : « C’est une saison assez marquée par l’insolite ».

La saison 2014-2015 du théâtre La Passerelle a été dévoilée, ce vendredi, au public, lors d’une soirée marquée par l’intervention d’intermittents du spectacle, tout de noir vêtus, contestant la nouvelle convention d’assurance-chômage qui va être agréée par l’Etat. « Cette saison est concoctée depuis un an et demi avec l’envie de surprendre et de contrastes, de métissage des disciplines », précise le directeur de La Passerelle, Philippe Ariagno. « Ce sont des spectacles que nous avons vus, des créations que nous défendons. C’est une saison assez marquée par l’insolite. » Si le théâtre « sous toutes ses formes » restera dominant cette saison, une large place est réservée au cirque, même si, aux yeux de Philippe Ariagno, « il y a une espèce d’effacement des disciplines, un mélange entre le cirque et le théâtre, la danse et le cirque… Actuellement, la danse se questionne en France ; en revanche, le cirque s’ouvre à la danse. »

Quatre créations avec des résidences d’artistes seront proposées durant cette saison, ainsi que huit résidences d’artistes.

Voici une sélection des principaux temps forts et des coups de cœur de la saison 2014-2015 :

  • CYRANO DE BERGERAC (théâtre) : mise en scène de Georges Lavaudant, avec Patrick Pineau « époustouflant » dans le rôle titre, selon l’équipe de La Passerelle. 17 comédiens sur scène.
    Vendredi 9 et samedi 10 janvier 2015, 20h30
  • ANNONCIATION et ROYAUME UNI (danse) : c’est le grand retour à Gap d’Angelin Prejlocaj après une dizaine d’années d’absence. Il y présente « une danse très narrative », avec deux courtes pièces, dont une avec un quatuor de princesses du hip-hop. « Ce sera un des grands spectacles fédérateurs de la saison », annonce La Passerelle.
    Vendredi 21 novembre 2014, 20h30
  • DESHABILLEZ MOTS (humour) : Flor Lucienne et Léonor Chaix s’incarnent dans des mots du dictionnaire, usuels ou pas du tout. Un opus différent sera présenté lors des deux soirées. C’est un coup de cœur de l’équipe de La Passerelle.
    Vendredi 30 et samedi 31 janvier 2015, 20h30
  • PLATONOV (théâtre) : le collectif Les Possédés va livrer une création sur la première pièce de Tchekhov, avec la participation d’Emmanuelle Devos.
    Lundi 16 et mardi 17 février 2015, 20h30
  • DAKHABRAKHA (musique et chant) : ce quatuor ukrainien va ouvrir la saison de La Passerelle avec sa « techno chaos basée sur une puissante base de chants ukrainiens ». Philippe Ariagno assure que « ça dépote » et que « ça ne laissera personne indifférent ».
    Mardi 7 octobre 2014, 20h30
  • QUATORZE (théâtre) : la compagnie Cassandre s’interroge sur les 38 jours qui ont précédé la Première Guerre mondiale, à travers un spectacle drôle et sérieux à la fois. « C’est une leçon d’histoire magistrale extrêmement documentée pour faire une commémoration utile », estime Philippe Ariagno. « Ils font des allers-retours entre réalité et fiction. Ce sera une commémoration pas comme les autres. »
    Jeudi 18 décembre 2014, 20h30
  • MATAMORE (cirque) : « C’est un des plus gros spectacles de cirque du moment », assure Philippe Ariagno. Les compagnies Cirque Trottola et Petit théâtre baraque vont planter leur chapiteau au théâtre de verdure, « comme une arène de cirque avec des personnages plus improbables les uns que les autres ».
    Samedi 21, mardi 24 et mercredi 25 mars 2015, 20h30
    Dimanche 22 mars 2015, 17h
  • LE SONGE D’UNE NUIT D’ETE (théâtre) : le classique de Shakespeare est revisité par Charles-Eric Petit, « qui parle du délire amoureux et du théâtre, tout en gardant le déroulement et les personnages du texte original ».
    Mardi 9 décembre 2014, 20h30
  • MOUVINSITU (danse, cirque et 7e art) : Boris Gibé et Florent Hamon, duo de danseurs-circassiens, vont achever leur création à Gap. « On va voir comment on fait revivre la magie des effets spéciaux du cinéma sur le plateau », commente Philippe Ariagno. Parallèlement, la galerie de La Passerelle accueillera une exposition de courts-métrages réalisés dans le cadre de cette création aux quatre coins du monde et utilisant trucages et anciennes techniques cinématographiques.
    Vendredi 7 novembre 2014, 20h30
    Exposition Mouvinsitu du 14 octobre au 15 novembre 2014
  • ET LE DIABLE VINT DANS MON COEUR… (ADOLESCENCES…) (théâtre) : Alexis Moati crée un spectacle sur l’adolescence, l’âge de la métamorphose et des « premières fois ». Pour cette création, faisant appel à ses souvenirs et à ceux des sept acteurs, il a aussi travaillé avec deux classes de 3e du collège Mauzan.
    Vendredi 13 février 2015, 20h30

 Voir le programme complet de la saison : http://theatre-la-passerelle.eu/saison/2014/2015

(Crédits pour les photos des temps forts : Jean-Louis Fernandez / Jean-Claude Carbonne / Marie Clauzade)

Réservations au théâtre La Passerelle, 137 bd Pompidou à Gap, du mardi au vendredi, de 10h à 13h et de 14h à 18h, et le samedi de 10h à 13h. Tél. : 04 92 52 52 52.
Site : www.theatre-la-passerelle.eu


+ Sur le même sujet...