Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Les engins ont entamé le dévoiement du réseau de l'Asa du canal de Gap.Les engins ont entamé le dévoiement du réseau de l'Asa du canal de Gap.

Rocade de Gap : en quoi consistent les travaux préliminaires

7 Fév 2014 - 11:34
Représentants de l'Etat, de la Région, du Département, de la Ville, de l'Asa du canal de Gap, parlementaires... Tous étaient là pour inaugurer les tant attendus travaux préliminaires de la rocade de Gap.
Représentants de l’Etat, de la Région, du Département, de la Ville, de l’Asa du canal de Gap, parlementaires… Tous étaient là pour inaugurer les tant attendus travaux préliminaires de la rocade de Gap.

La rocade de Gap est bien l’un des rares sujets qui met tout le monde d’accord. Le maire Roger Didier, le président du conseil général Jean-Yves Dusserre, le sénateur Pierre Bernard-Reymond, les députés Joël Giraud et Karine Berger, et le préfet Pierre Besnard ont exprimé leur satisfaction ce vendredi matin à Charance lors du lancement des travaux préliminaires du chantier de la section centrale de la rocade. Une déviation attendue depuis des décennies, « inscrite dans les documents d’urbanisme en 1974 », rappelle le maire. « Gap était la seule ville de plus de 40 000 habitants en France n’ayant pas de rocade », souligne Karine Berger. Avec le trait d’humour qu’on lui connaît, Joël Giraud a remercié de leur absence « le sonneur à ventre jaune, le crapaud calamite, l’écrevisse à pattes blanches », qui entravent bien souvent la conduite des chantiers.

A Charance, les travaux préliminaires ont déjà commencé, en témoignent les engins et les trous béants. Ces travaux de dévoiement du réseau de l’Asa du canal de Gap « ont été mis en œuvre maintenant car il fallait que l’eau puisse couler dès avril pour les agriculteurs. Sinon, il aurait fallu attendre encore un an… », soupire le préfet.

« L’aménagement d’une telle infrastructure, de par son emprise au sol, impose au préalable le dévoiement des différents réseaux, et parmi ceux-ci figure le transport des eaux d’irrigation, détaille le directeur du canal de Gap Vincent de Truchis, aux côtés du président Robert Nebon. Cette canalisation relie la réserve d’eau du col Bayard, à 1 142 m d’altitude, et se projette jusqu’en limite des communes de Gap et La Roche-des-Arnauds. Une antenne descend à la Tourronde. » D’un point de vue technique, on saura que « la canalisation est d’un diamètre important: 600 mm. Elle fonctionne sous une pression significative de près de 35 bars ».

Le coût de ce chantier préliminaire s’élève à 285 000 € (études et maîtrise d’œuvre 25 000€, fournitures 80 000€, travaux 180 000€).

Rocade: les travaux attaquent en mai

« Le gros chantier devrait débuter en mai », a annoncé le préfet, à l’issue de ces travaux de dévoiement. Il s’agira de construire la section centrale de la rocade, d’une longueur de 3 km, allant du giratoire de la route de Veynes au col Bayard. Elle comprendra la réalisation d’un viaduc de franchissement du torrent de Bonne de 200 m de long. Au terme de la construction des trois sections, la déviation de 9 km reliera la RN 85 au Sud, la RD 994 à l’Ouest, la RN 85 au Nord et la RN 94 à l’Est.

La section centrale devrait être mise en service en 2016 et devrait être suivie de la deuxième tranche en 2020, comme le ministre des Transports Frédéric Cuvillier l’a notifié à Pierre Bernard-Reymond.

Le calendrier des travaux

– Dévoiement des réseaux: premier trimestre 2014
– Pont du Turrelet: de mi-2014 à mi-2015
– Viaduc de Bonne: premier trimestre 2015
– Terrassement et assainissement: 2015
– Chaussées, signalisation et aménagements paysagers: 2016

Financement

– Pour les phases d’études amont: Etat et Région 898 910€ chacun, Département et Ville de Gap 449 455€ chacun
– Pour les acquisitions foncières et les travaux de la section centrale: Etat et Région 11,96 M€ chacun, Département et Ville de Gap 5,98 M€ chacun

Décisions connexes

– La section de la RN 85 qui assure la liaison entre la RD 291 et la RD 900 dans l’agglomération gapençaise sera classée dans la voirie départementale. L’Etat versera une indemnité compensatrice.
– Une convention d’exploitation de la RD 291 sera formalisée avec l’Etat, assurant la continuité du réseau routier national à la mise en service de la section centrale.

Matheron campagne tirage au sort

+ Sur le même sujet...