Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
séisme

Ubaye/Embrunais : un nouveau séisme de magnitude 3,5

14 Juil 2014 - 9:58

Le réseau de surveillance sismique de l’Observatoire de Grenoble (réseau Sismalp) a enregistré ce lundi 14 juillet à 5h09 min un séisme de magnitude 3,5, dont l’épicentre était situé dans le massif du Parpaillon, entre La Condamine-Châtelard (Alpes-de-Haute-Provence), dans la haute vallée de l’Ubaye, et Crévoux (Hautes-Alpes), près d’Embrun.

Il s’agit d’un nouveau séisme appartenant à la crise en essaim apparue à cet endroit en février 2012 et réactivée par le séisme de magnitude 4,8 du 7 avril dernier. Ce séisme est la seconde plus forte magnitude détectée dans cet essaim cette année, puisque, le 22 juin dernier, un séisme de magnitude 3,6 s’était produit dans le même secteur. Depuis trois mois, plus de 5000 séismes ont été détectés dans cette zone montagneuse d’une dizaine de kilomètres carrés. Environ 2000 séismes ont pu être localisés, ce qui correspond, en 3 mois, au volume de sismicité habituellement observé en 2 ans sur l’ensemble du Sud-Est de la France.

Sismalp avait annoncé que, dans cette crise en essaim, il y aurait plusieurs séismes de magnitude 3 à 4. Il est très probable que la crise perdure dans les mois qui viennent, avec des magnitudes 2 (quasi certitude), 3 (probable), voire supérieures à 4.

Les séismes atteignant la magnitude 3,5 sont relativement peu fréquents dans le Sud-Est de la France, puisqu’ils ne surviennent statistiquement qu’une fois par an, relève Sismalp. Avec trois séismes atteignant ce seuil en trois mois, la crise sismique se déroulant actuellement en Ubaye se signale par une activité peu ordinaire.

(Photo satellite Google)


+ Sur le même sujet...