Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Pierre Bernard-Reymond a intitulé son rapport au Sénat sur les perspectives d'avenir de l'Union européenne : "Du crépuscule au nouvel élan".Pierre Bernard-Reymond a intitulé son rapport au Sénat sur les perspectives d'avenir de l'Union européenne : "Du crépuscule au nouvel élan".

A 51 : l’ultime proposition de PBR pour une maîtrise d’ouvrage des Départements

17 Juil 2014 - 18:38

Pierre Bernard-Reymond, sénateur (non-inscrit) des Hautes-Alpes, qui quittera son dernier mandat en septembre prochain, vient d’écrire aux quatre présidents de Conseils généraux concernés par le projet d’autoroute A 51 pour leur faire une « ultime proposition » et les placer « devants leurs responsabilités », indique-t-il dans un communiqué.

Les présidents des Conseils généraux de l’Isère, des Hautes-Alpes, de la Drôme et des Alpes-de-Haute-Provence se sont tous prononcés clairement en faveur de la réalisation du chaînon manquant autoroutier de l’A 51 entre Gap et Grenoble, observe PBR. « Devant l’absence de volonté de l’Etat en la matière, sous quelque gouvernement que ce soit, je propose aux quatre présidents de Conseils généraux de créer un Syndicat interdépartemental et de demander à l’Etat de lui transférer la maîtrise d’ouvrage du projet. »

Pour le sénateur, « cette infrastructure pourrait être financée sans aucun apport de l’Etat ni des Départements en lançant un appel d’offres proposant une concession d’une durée très longue, par exemple jusqu’à 75 ans comme cela a été le cas en faveur de la société Cofiroute à qui a été confié la réalisation d’un tunnel sur la deuxième ceinture de Paris. Pourquoi ce qui a été possible pour la région parisienne ne le serait-il pas dans le Sud-Est de la France ? »

Pierre Bernard-Reymond a écrit aux quatre présidents de Conseils généraux pour leur proposer ce schéma juridique et financier. Il attend désormais leur réponse.


+ Sur le même sujet...