Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Manuel Valls Serre Chevalier

Les évités du déjeuner du Premier ministre Manuel Valls à Serre Chevalier

A sa descente d'hélicoptère, Manuel Valls était attendu par plusieurs élus du Briançonnais, d'après une photo publiée sur Facebook par Alain Fardella.
A sa descente d’hélicoptère, Manuel Valls était attendu par plusieurs élus du Briançonnais, d’après une photo publiée sur Facebook par Alain Fardella.

Avant de suivre la fin de la 14e étape du Tour de France jusqu’à Risoul à bord de la voiture du directeur de l’épreuve, Christian Prudhomme, le Premier ministre Manuel Valls a déjeuné aux Grands Bains du Monêtier-les-Bains en compagnie de quelques rares élus du Briançonnais et du préfet des Hautes-Alpes, Pierre Besnard. A sa descente d’hélicoptère, M. Valls était attendu par le préfet et le député de la circonscription, Joël Giraud (PRG), le conseiller général du Monêtier-les-Bains Alain Fardella (PRG), le maire (PS) de Briançon, Gérard Fromm, la maire (divers droite) du Monêtier-les-Bains, Anne-Marie Forgeoux-Damarius, et le lieutenant-colonel Christian Flagella, commandant du groupement de gendarmerie des Hautes-Alpes.

La députée Karine Berger, secrétaire nationale du PS à l’économie, avait été soigneusement évitée, et, selon un des convives, le Premier ministre se serait même montré ironique à son endroit au cours du déjeuner. Les critiques de Mme Berger vis-à-vis de la politique gouvernementale et la création de la sensibilité « Cohérence socialiste » ont manifestement du mal à passer du côté de Matignon. Pendant ce temps, la députée prenait son mal en patience à Risoul, aux côtés des conseillers généraux Joël Bonnaffoux (PS) et Pierre Denis (PRG), et du maire (EELV) de Guillestre, Bernard Leterrier, « en attendant le Tour de France », écrivait-elle sur Twitter. « On attend aussi le PM (Premier ministre NDLR) », ajoutait-elle sur Facebook, avec un smiley souriant.

Le président du Conseil général, Jean-Yves Dusserre (UMP), et le sénateur (non-inscrit) Pierre Bernard-Reymond n’étaient pas davantage invités. M. Dusserre s’en est ému, ce dimanche matin, dans un message qu’il a posté sur sa page Facebook : « Soyons un peu caustique puisque la matinée est pluvieuse! En marge du Tour de France et à l’occasion de la venue du Premier ministre, un grand déjeuner républicain était organisé… mais seulement entre eux avec, quand même, le maire de la commune. En tant que président du Conseil général, principal financeur et facilitateur du Tour (routes, pompiers…), je n’étais pas invité! On est loin de la République exemplaire dont on nous dit que, depuis 2012, elle est à l’œuvre! Cela étant, j’étais beaucoup mieux à Risoul avec les copains à manger des tourtons et du fromage dans une super ambiance! »


+ Sur le même sujet...