Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
gare de briançon

Train de nuit Paris-Briançon : une action de sensibilisation dans les gares ce samedi

2 Jan 2015 - 22:09

Le collectif briançonnais de défense des dessertes ferroviaires organisera une « action collective et festive » le samedi 3 janvier prochain dans les gares de Briançon, L’Argentière – les Ecrins, Mont-Dauphin – Guillestre et Embrun. L’objectif des organisateurs est d’étendre le mouvement aux gares de Chorges, Gap et Veynes-Dévoluy. Le collectif est présidé par Francine Daerden, adjointe (EELV) au maire de Briançon.

A Briançon, citoyens et élus sont invités à se rendre à la gare vers 19h45, trois quarts d’heure avant le départ du train de nuit. Le collectif informera les usagers sur les menaces qui pèsent sur cette desserte et les inviteront à signer une pétition, et l’opération se déroulera en musique et en chansons…

Le 18 décembre dernier, le conseil municipal de Briançon a adopté à l’unanimité une nouvelle motion pour la défense de la desserte ferroviaire du Briançonnais, à la suite des dysfonctionnements observés ces dernières semaines.

Dans cette motion, le conseil municipal exprime son « inquiétude quant à l’avenir du train de nuit Paris-Briançon (116.000 voyageurs par an) », « déplore une dégradation de la qualité et du modèle économique des trains de nuit » et « s’insurge contre la décision de la SNCF d’interdire l’accès aux groupes dans le train de nuit ». La Ville de Briançon demande « un partage des responsabilités financières entre l’Etat et les collectivités territoriales afin de débloquer les fonds nécessaires aux travaux relatifs à la régénération de la voie ferrée » et « exige des garanties quant au maintien du train de nuit Paris-Briançon après 2015 », sachant que la convention entre l’Etat et la SNCF a été prolongée d’un an en attendant les conclusions d’une mission confiée au député Philippe Duron.


+ Sur le même sujet...