Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Le Beausoleil

Braquage du patron du « Beausoleil » à Gap : les quatre gardes à vue prolongées

5 Jan 2015 - 15:08


Les gardes à vue des quatre suspects interpellés à la suite du vol avec arme commis au domicile du gérant du bar « Le Beausoleil », ce dimanche matin à Gap, ont été prolongées par le parquet de Gap, ce lundi en fin de matinée, « pour un délai maximal de 24 heures ». Deux hommes, âgés de 20 et de 62 ans, ont reconnu devant les policiers de la brigade de sûreté urbaine avoir participé à l’agression, « mais avec des versions différentes sur le déroulement des faits et sur leurs motivations », indique le procureur de la République, Raphaël Balland. Quatre hommes ont été interpellés, ce dimanche matin, rue Pérolière, par les policiers à la suite de cette agression.

LIRE EGALEMENT
> Braquage du « Beausoleil » à Gap : les deux suspects seront jugés ce mardi
> Braquage du patron du « Beausoleil » : les deux agresseurs condamnés à 3 et 4 ans de prison

Ce dimanche, entre 10h et 10h30, David Richaud, le patron du « Beausoleil », a été agressé à son domicile, à proximité de son bar, par deux individus dont le visage était dissimulé. Ils lui ont aspergé le visage de gaz lacrymogène, et auraient également menacé la victime d’une arme de poing. Ils auraient de nouveau brandi cette arme dans leur fuite pour menacer l’un des témoins qui tentait d’interpeller l’un d’eux dans le centre-ville de Gap.

Selon le parquet, l’un des agresseurs présumés est domicilié sur le département et l’autre n’y réside que depuis le début du mois de décembre. « Les deux autres personnes doivent encore donner des explications sur leur éventuelle implication dans ces faits au regard des éléments recueillis par les enquêteurs », précise le procureur.

(Photo d’archives Google Street View)


+ Sur le même sujet...