Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Candidats PCF

Départementales : le PCF sera présent à Gap et dans le Champsaur


Le communiqué, publié ce vendredi dans la soirée, est laconique : « Les communistes hauts-alpins préparent également les élections départementales de mars 2015. D’ores-et-déjà, ils annoncent les candidatures de : Elsa Ferrero, Nathalie Mayaudon, Madeleine Poggionovo, Danielle Ricard, Jérôme Bellon, Antoine Guardabascio, Jérôme Emanuel et Bernard Mascarelli. »

Il s’agit pour le PCF de marquer sa volonté d’être présent lors des élections de mars prochain. Alors qu’aucun accord départemental n’a pu être trouvé à gauche, en raison des désaccords qui existent au sujet de la politique gouvernementale, les communistes ont publié cette liste de candidats, qui s’engageront dans des cantons de Gap et dans celui de Saint-Bonnet-en-Champsaur (Jérôme Bellon).

A Gap, aucun détail n’est donné sur les cantons où le PCF compte présenter des candidats. L’idée est d’attendre que Ensemble-PACG, autre composante du Front de gauche, se détermine pour éviter des concurrences entre les deux formations dans un même canton, « alors qu’on porte les mêmes choses », indique-t-on au PCF. Des candidatures communes ne semblent pas d’actualité, « mais on ne ferme pas la porte », explique Jérôme Emanuel, cosecrétaire départemental du PCF. « Il faut faire preuve d’intelligence et présenter des candidatures les plus unitaires possibles », reconnaît de son côté Jean-Claude Eyraud (Ensemble), qui ne sera pas candidat aux élections départementales.

Le PCF se prononcera par ailleurs en début de semaine prochaine sur les cantons de Serres et de Laragne-Montéglin. A Serres, l’ex-communiste Lionel Tardy et Elisabeth Fages (PRG) pourraient recevoir le soutien du PCF, pour peu qu’ils prennent « un engagement clair sur ce qu’ils diront pendant la campagne sur l’austérité gouvernementale vis-à-vis des collectivités locales ». A Laragne-Montéglin, Anne Truphème et Florent Armand (divers gauche) devraient également être soutenus par le PCF : « C’est un canton où le FN sera présent et il est important que la gauche soit unie », estime M. Emanuel.

EELV exclut une « négociation canton par canton » avec le PCF

En revanche, les candidatures du PCF s’en tiendront probablement à Gap et au Champsaur-Valgaudemar. Une candidature était envisagée à Embrun en commun avec Europe Ecologie-Les Verts, qui a décliné la proposition. A Briançon 2 (Briançon-Clarée-Montgenèvre), le projet d’un ticket Joël Pruvot (EELV)-Catherine Guigli (PCF) est également exclu.

Thierry Baud, l’un des porte-parole d’Europe Ecologie-Les Verts, rappelle que le parti écologiste était à l’initiative d’une négociation en vue de parvenir à un accord départemental au sein de la gauche. « Le PCF, qui avait accepté de discuter à l’inverse d’Ensemble, a changé d’avis, et, pour nous, il n’était pas question de négocier canton par canton », explique M. Baud. « La position du PCF est assez irrationnelle, dans la mesure où il refuse un accord départemental avec le PS, à cause de la politique d’austérité, mais, en même temps, il a une position opportuniste à Serres ou à Laragne, ce qui est insupportable pour nous. » Par ailleurs, « une des conditions que nous avions posées dès le début, c’était le renouvellement de la classe politique. Nous sommes très attachés à la présence de la société civile dans les binômes, et nous avons décidé de nous y tenir, même si nous avons des partenaires qui ont du mal à comprendre ça. »

EELV poursuit donc sa réflexion en encourageant des « fabriques citoyennes ». La dynamique est en marche, assure EELV, qui « travaille à faire émerger des candidatures » dans cinq cantons « au-delà du pont de Savines », soit Embrun, Guillestre, L’Argentière-la-Bessée et Briançon 1 et 2. Même si « cette élection de notables ne nous est traditionnellement pas favorable », reconnaît Thierry Baud. « On se focalisera davantage sur la Région, où on pèse réellement et où nous avons un bon bilan. »

(Notre montage photo : de gauche à droite, et de haut en bas, Jérôme Emanuel, Elsa Ferrero, Antoine Guardabascio, Jérôme Bellon, Madeleine Poggionovo et Nathalie Mayaudon)


+ Sur le même sujet...