Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Sébastien Ogier fait une brève apparition.Sébastien Ogier fait une brève apparition.

Gap : tous là pour Ogier, maître sur ses terres (vidéos)

21 Jan 2015 - 17:42

La bruine… Il en faudrait bien plus pour décourager ces centaines d’amateurs qui arpentent les allées du parc d’assistance, carnets en mains, bien décidés à ce qu’ils soient noircis par les grands noms du rallye. Tous n’auront pas cette chance car il faut s’armer de courage pour approcher les plus convoités. Ogier en tête. L’enfant du pays compte, sur ses terres, plus d’admirateurs que Sébastien Loeb. Pour preuve ces dizaines de personnes agglutinées derrière les bâches de l’écurie Volkswagen et ses bolides portant les noms de pilotes qui font tant rêver : Ogier, Latvala, Mikkelsen. En attendant que le champion champsaurin vienne à leur rencontre, les badauds regardent les mécaniciens opérer les derniers réglages avant le shakedown de Châteauvieux. Le voilà qui apparaît aux côtés de sa Polo, assis sur une table, en pleine interview. Derrière les bâches où perlent les gouttes d’eau, les admirateurs dégainent aussitôt appareils photo et téléphones portables pour capter un cliché potable, malgré les conditions. Pas simple. Ca y est. Ogier tente un bain de foule du haut du préfabriqué qui jouxte l’écurie. Ses fans se ruent de son côté pour faire signer affiches, tee-shirts et autres photos. Les plus rapides seulement seront satisfaits car la séance d’autographes est de courte durée, à peine deux minutes. Ce n’est que partie remise. D’autres journalistes attendent de l’interroger. Quelques instants plus tard, son copilote Julien Ingrassia fend la foule et se prête au jeu des autographes et des bises, répondant ainsi à de nombreuses sollicitations féminines.

Plus loin, un public un peu moins dense campe devant l’écurie Citroën à l’affût de Sébastien Loeb, lui aussi très occupé par ailleurs. Les spectateurs se consolent avec le spectacle des mécaniciens en train de faire vrombir le bolide. Mêmes scènes du côté des pilotes amateurs parqués sur le parking de la piscine et de l’Idem. A l’entrée du parc d’assistance, les bénévoles de la sécurité routière tentent de sensibiliser ce public captif aux dangers de l’alcool à travers la campagne « Sam ». Vous savez, « celui qui conduit c’est celui qui ne boit pas ».

Il est 15h30. Une haie d’honneur se forme lorsque les premiers véhicules quittent le parc direction Châteauvieux. La n°1, celle d’Ogier, prend la route. Au bord de la nationale, les pilotes font sensation, surtout auprès des mécaniciens des concessions auto toutes proches, sortis exprès pour l’occasion. Il faut dire qu’on les entend arriver de loin, ces petits bolides.


en direct du shakedown de Châteauvieux par lemedia05


Julien Ingrassia signe des autographes par lemedia05


+ Sur le même sujet...