Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Le Conseil général a voté l'augmentation des droits de mutation à compter du 1er mars. L'opposition de gauche s'est abstenue.Le Conseil général a voté l'augmentation des droits de mutation à compter du 1er mars. L'opposition de gauche s'est abstenue.

Départementales : voici tous les candidats investis par l’UMP

21 Jan 2015 - 16:43

Le comité départemental de l’UMP s’est réuni mardi soir au sujet des investitures à accorder pour les élections départementales, et pour régler l’épineux problème de Gap centre. La présidente Henriette Martinez confirme, dans un communiqué, le soutien aux candidats UDI Dominique Meyer et Martine Marlois dans le canton de Gap 1, ce qui ne manquera pas de provoquer des remous. Comme nous vous l’avions annoncé, le maire de Gap Roger Didier et Bénédicte Ferotin se présenteront dans le canton de Gap 4, Dany Galland et Maryvonne Grenier à Gap 2, Christian Hubaud et Ginette Mostacchi à Gap 3, avec le soutien de l’UMP et de l’UDI, « en vertu des accords passés ».

Henriette Martinez précise que « les soutiens de principe précédemment apportés aux candidats sortants de la majorité départementale ont été confirmés ». Voici les binômes investis par l’UMP et l’UDI dans le reste du département :
– Béatrice Alosia, la suppléante de Jean-Yves Dusserre, et Patrick Ricou dans le canton de Saint-Bonnet
– Jean-Michel Arnaud et Dominique Boubault dans le canton de Tallard
– Victor Bérenguel et Muriel Michel dans le canton de Chorges
– Jean-Marie Bernard et Bernadette Saudemont dans le canton de Veynes
– Marcel Cannat et Valérie Garcin dans le canton de Guillestre
– Chantal Eyméoud et Richard Siri (à confirmer) et dans le canton d’Embrun
– Françoise Pinet et Gérard Tenoux et dans le canton de Serres
– Jean Conreaux et Marie-Noëlle Didier dans canton de L’Argentière
– Martine Garcin et Bruno Lagier dans le canton de Laragne
– Romain Gryzka Catherine Valdenaire dans le canton de Briançon 2
– Marine Michel et Arnaud Murgia dans le canton de Briançon 1

Henriette Martinez conclut en estimant que « le résultat est satisfaisant puisque des accords avec la majorité départementale sont trouvés dans 13 cantons sur 15 (pas d’accord trouvé à Gap 1 et Briançon 1, NDLR) et que l’UMP veillera au désistement des candidats qui n’arriveront pas en tête de la primaire pour réaliser l’union au deuxième tour ».


+ Sur le même sujet...