Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Veynes

Veynes : des candidats du Front de gauche soutenus par EELV aux départementales

3 Fév 2015 - 11:09

Ce sera probablement le seul canton des Hautes-Alpes où le Front de gauche (PCF et Ensemble) et Europe Ecologie-Les Verts seront unis en mars prochain. Une assemblée citoyenne, réunie vendredi dernier à Montmaur, a décidé de présenter Karine Briançon et Jean-Claude Charitat comme candidats titulaires et Marie-Christine Mouraret et Laurent Eyraud-Chaume comme suppléants. Ils seront face aux candidats présentés par le PS (même s’ils tardent à être dévoilés…) et à Jean-Marie Bernard et Bernardette Saudemont, soutenus par l’UMP et la majorité départementale.

A l’exception de Laurent Eyraud-Chaume, tous les candidats de la « gauche citoyenne, sociale et écologique » figuraient sur la liste de Franck Gatounes aux dernières élections municipales à Veynes. Trois d’entre eux appartiennent à Ensemble, composante du Front de gauche incarnée localement par Jean-Claude Eyraud notamment, seule Karine Briançon n’étant pas encartée. Karine Briançon, 49 ans, est saisonnière ; Jean-Claude Charitat, 68 ans, est cadre territorial à la retraite ; Marie-Christine Mouraret, 47 ans, est juriste et conseillère municipale d’opposition à Veynes ; Laurent Eyraud-Chaume, 36 ans, est comédien.

« Un large consensus s’est dégagé pour porter lors des élections départementales de mars un programme qui propose une politique sociale et économique tournée vers l’emploi et la solidarité, le passage à une démocratie active à tous les niveaux de notre département et une véritable transition énergétique, indiquent les candidats dans un communiqué, ce mardi. Cette campagne dénoncera les politiques d’austérité menées ici par l’UMP et à Paris par le gouvernement Valls. Elle exprimera le refus de la misère et du chômage qui s’étendent sur notre territoire, le refus de la baisse continue des participations de l’Etat et dénoncera l’absence de projet ambitieux des élus locaux. Solidaires des succès de Syriza en Grèce et de l’émergence de Podemos en Espagne, nous souhaitons rassembler tous ceux qui veulent transformer la réalité et placer l’humain et la nature avant la concurrence et la course au profit. »


+ Sur le même sujet...