Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Noema

675.000€ vont être investis pour raccorder l’observatoire de Bure en fibre optique

9 Fév 2015 - 21:12


Le syndicat mixte ouvert Provence-Alpes-Côte d’Azur Très haut débit (SMO Paca THD) et le Conseil général de l’Isère ont signé une convention de co-maîtrise d’ouvrage dont le but principal est de raccorder l’observatoire du pic de Bure en fibre optique. L’investissement atteindra un montant total de 675.000€, dont 290.000€ à la charge du SMO Paca THD et 385.000€ à celle du Département de l’Isère. Les travaux débuteront dès la fonte des neiges.

Le raccordement de l’observatoire du pic de Bure en fibre optique était indispensable au projet Noema, qui va voir la création du radiotélescope millimétrique le plus puissant de l’hémisphère Nord. Les données ainsi collectées devront en effet pouvoir être transmises, notamment sur les sites d’enseignement supérieur de l’agglomération grenobloise et au siège de l’Iram (Institut de radioastronomie millimétrique) à Saint-Martin-d’Hères, ce qui implique une liaison à très haut débit.

La première phase du projet d’aménagement numérique porté par le SMO Paca THD prévoyait « l’opticalisation » (liaison en fibre optique) des nœuds de raccordement d’abonnés (NRA) de la station de Super-Dévoluy, d’Agnières-en-Dévoluy et de Saint-Etienne-en-Dévoluy. « La solution optimale, tant d’un point de vue technique que financier, consiste à raccorder par un lien de fibre optique, ces trois NRA à celui de Corps (Isère) », observe le SMO, présidé par Christine Nivou. Parallèlement, « le Département de l’Isère mène, en lien avec la Région Rhône-Alpes, des actions d’aménagement numérique et entend ainsi étendre le réseau qui dessert les sites d’enseignement supérieur de son territoire, jusqu’au site de l’Observatoire du Pic de Bure. » Ce dernier sera raccordé en fibre optique au NRA de SuperDévoluy.


+ Sur le même sujet...