Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Campagne Denier du culte UNE

Bigard, Duteil, Arielle Dombasle, Barbelivien, Huster sur les affiches du Denier de l’Eglise

Mgr Jean-Michel di Falco Léandri avait annoncé une nouvelle « surprise » pour la campagne 2015 du Denier de l’Eglise. Après les affiches mettant en scène les membres du groupe « Les Prêtres », puis celle d’un prêtre transformé en agent secret pour une « Mission impossible », ce sont cette année des vedettes qui prêtent leur visage et invitent les fidèles à financer la vie de l’Eglise catholique dans les Hautes-Alpes. Onze ont répondu à l’appel de Mgr di Falco : la comédienne et chanteuse Arielle Dombasle, la chanteuse Mireille Mathieu, les chanteurs Hugues Aufray, Didier Barbelivien, Yves Duteil et Gérard Lenorman, les comédiens Roland Giraud, Robert Hossein, Francis Huster et Jean Piat, et l’humoriste Jean-Marie Bigard.

« C’est important, particulièrement dans cette période, de voir des personnalités comme celles-là, s’engager de cette manière pour soutenir l’Eglise », a estimé l’évêque de Gap et d’Embrun, en présentant cette campagne, ce mardi après-midi, dans les locaux fraîchement rénovés de la Maison diocésaine de Gap. « C’est un message fort, me semble-t-il. Ce ne sont pas toujours des chrétiens exemplaires. Certains susciteront des réactions et c’est tant mieux! Une campagne qui ne fait pas réagir n’est pas une bonne campagne. » Mgr di Falco a précisé que certaines de ces personnalités avaient elles-mêmes « fait un don », ainsi que d’autres, qu’il avait sollicitées, mais pour lesquelles « il semblait difficile de s’engager de cette façon pour l’Eglise ». Les onze vedettes qui ont accepté l’ont évidemment fait gratuitement, en prêtant leur image et en rédigeant un court appel manuscrit incitant les fidèles au don. Les affiches feront leur apparition sur les arrêts de bus et l’arrière des bus dès le 17 février.

Le produit du Denier de l’Eglise a baissé de 4,6% en 2014

En 2014, le Denier de l’Eglise a enregistré un nouveau recul des dons. Même si l’augmentation du don moyen, qui a progressé de 170€ (+9%), compense en partie la chute du nombre de donateurs (-12,6%), il n’en reste pas moins que le diocèse a perdu 27.700€ en 2014, ce qui représente l’équivalent des traitements annuels de plus de deux prêtres (1000€ par mois environ, dont les honoraires des messes). Le Denier de l’Eglise a représenté 570.000€ en 2014 (-4,6%). En ajoutant les campagnes spécifiques ciblées sur les prêtres aînés et les séminaristes, le diocèse a recueilli 694.454€ en 2014, soit une baisse de 2,65%.

Cette campagne est donc destinée à encourager les fidèles à verser un don au diocèse. Konrad Zamojski, responsable du mécénat et du suivi du Denier du culte au diocèse, a rappelé que l’Eglise ne bénéficiait « ni de subvention de l’Etat, ni du Vatican, ni des recettes du groupes « Les Prêtres ». Le Denier bénéficie aux 48 prêtres en activité ou à la retraite du diocèse, aux 35 salariés laïcs et aux trois séminaristes. »

Quant à l’hémicycle flambant neuf dans lequel s’est déroulé la présentation de la campagne, et qui a été aménagé dans l’ancien couvent du Saint-Coeur, « il a pu être réalisé grâce au don des Soeurs du Saint-Coeur et à un legs un peu exceptionnel », a souligné Damien Bredif, économe du diocèse. « L’Eglise vit de dons et la Providence intervient quand elle l’estime nécessaire », a-t-il souri…

Voici la présentation, en vidéo, de la campagne 2015 du Denier de l’Eglise par Mgr di Falco Léandri :


+ Sur le même sujet...