Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Rémi Roux MJS

Loi Macron : le responsable des Jeunes socialistes 05 dénonce « une erreur politique et morale »

17 Fév 2015 - 19:37


La décision du conseil des ministres de recourir à l’article 49.3 de la Constitution pour faire passer en force le projet de loi Macron sur la croissance et l’activité fait des remous au sein même du PS. Rémi Roux, responsable des Jeunes socialistes des Hautes-Alpes et conseiller municipal de L’Argentière-la-Bessée, dénonce, dans un communiqué, « une erreur politique et morale. En utilisant l’article 49.3 de la Constitution, le gouvernement décide de faire un passage en force honteux. Cet article permet au gouvernement à la fin des débats sur un texte de loi, d’engager sa responsabilité sur ce texte. Ce n’est pas avec cette méthode de passage en force, que le gouvernement arrivera à faire en sorte que les citoyens reprennent confiance dans la politique. »

De son côté, le député-maire (PS) de Forcalquier, Christophe Castaner, qui était le rapporteur du volet investissement du projet de loi, se borne à constater que « la majorité existait vraisemblablement sur ce texte mais était trop incertaine. Sur un texte aussi important pour notre pays, autant débattu et à un moment ou des signes de reprise économique apparaissent, il faut continuer à aller de l’avant et à réformer le pays dans l’intérêt général. »


+ Sur le même sujet...