Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Mairie (5)

Gap : 620.000€ d’aides de la Ville pour les douze principaux clubs sportifs

25 Fév 2015 - 12:11


Le maire de Gap, Roger Didier, a signé, ce mardi à l’hôtel de ville, les conventions triennales qui lient la Ville à ses douze principaux clubs sportifs : Gap Hautes-Alpes athlétisme, Cercle des nageurs, ASPTT Judo, Rapaces de Gap, Gap Hautes-Alpes rugby, Ski-club Gap-Bayard, Gap Foot 05, Gap Handball, Gap Hautes-Alpes Basket Alpes du Sud, Boule ferrée gapençaise, Office municipal des sports et un nouveau venu, le Ski-club Gap-Orcières. Ces conventions, qui ont été mises en place en 2003, couvrent la période 2015 à 2017. Elles concernent tous les clubs sportifs qui perçoivent plus de 10.000€ de subvention de fonctionnement annuelle. Au total, ces douze clubs reçoivent une aide de 620.000€.

Si des redéploiements sont intervenus au sein de cette enveloppe, en fonction des besoins des douze clubs, le budget global n’a pas varié. « Vous avez un rôle essentiel dans le lien social », a lancé M. Didier aux présidents de clubs présents, en soulignant que Gap comptait 17.000 licenciés sportifs. « C’est pour cela qu’avant de réduire vos subventions, je réfléchirai à deux fois, en faisant probablement porter l’effort ailleurs avant d’y toucher », a indiqué le maire, après avoir rappelé un « contexte budgétaire contraint » et sa « grande rigueur dans la gestion des fonds publics ».

Roger Didier a d’ailleurs rappelé que les comptes des clubs étaient examinés deux fois par an, en présence notamment du contrôleur de gestion de la Ville. Le prochain rendez-vous est fixé le 6 mars, le précédent ayant eu lieu en septembre.

Les investissements prévus sur les installations sportives… et celui qui ne le sera jamais

Roger Didier et Maurice Adda signent la convention liant la Ville de Gap au Gap Foot 05, sous les yeux de Dany Galland, adjoint aux sports.
Roger Didier et Maurice Adda signent la convention liant la Ville de Gap au Gap Foot 05, sous les yeux de Dany Galland, adjoint aux sports.

Cette cérémonie de signature de conventions a également permis un échange entre les responsables de clubs et la municipalité. Le maire en a profité pour renouveler son engagement à créer une piste d’athlétisme (« Vous l’attendez, vous l’aurez… mais dans quelque temps », a-t-il promis) et annoncer de nouveaux travaux au stade nautique en 2015, pour rénover l’étanchéité du toit. Il a par ailleurs évoqué la mise en place d’un comité de pilotage pour l’extension du hall couvert de la Blache au profit des boulistes et des pétanqueurs.

En revanche, il a taclé le président du Gap Foot 05, Maurice Adda, lorsque celui-ci a suggéré la création d’un terrain semi-couvert pour pouvoir remédier aux intempéries. « Restez raisonnable », a vertement rétorqué Roger Didier. « Nous ne sommes pas à Marseille, et le club évolue en PHA! Il n’est pas question d’aller dans ce sens. C’est la première et la dernière fois que j’en entends parler. » Le maire a cependant reconnu les « besoins de surface » du Gap Foot 05 : « Nous venons enfin d’acheter 8 hectares à proximité du stade. Nous aurons peut-être la possibilité d’y créer un stade de grand jeu pour répondre à vos besoins. »

Patrick Faure, le président du Gap Handball, a pour sa part questionné le maire sur la possibilité à venir d’accueillir des matchs de gala de handball ou de basket à l’Alp’Arena. « Nous avons raté le coche d’un parquet (pour recouvrir la glace) qui venait d’Allemagne et qui était aux dimensions exactes », a reconnu le maire. « Nous avions déjà beaucoup investi pour le stade de glace, et on hésite toujours à en ajouter encore. Mais il faudra tôt ou tard y passer, d’ici 2016 ou 2017. C’est un investissement de 200.000 à 250.000€. C’est à notre portée. »