Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Pierre Gattaz Marc Ventre

Le Veynois Marc Ventre en lice pour la présidence de l’UIMM, puissante branche du Medef

27 Fév 2015 - 23:43


Certains élus ont critiqué la visite de Pierre Gattaz, président du Medef, ce jeudi à Tallard, pour le lancement du projet Polyéaro, en reprochant aussi son calendrier, à moins d’un mois des élections départementales. Mais ce scrutin n’était pas le seul en jeu derrière cette visite. Pierre Gattaz est en effet venu dans les Hautes-Alpes notamment à l’invitation de Marc Ventre, directeur général délégué du groupe Safran (ex-Snecma) mais aussi adjoint au maire de Veynes depuis avril dernier. Et M. Ventre est lui aussi en campagne actuellement : il vise en effet la présidence de l’UIMM (Union des industries et des métiers de la métallurgie), qui représente quelque 43.000 entreprises industrielles, ce qui en fait l’une des branches les plus puissantes du Medef.

L’élection aura lieu le 19 mars. Trois candidats sont en lice : Marc Ventre, le polytechnicien Alexandre Saubot, qui dirige une entreprise familiale spécialisée dans les nacelles élévatrices et qui avait mené la négociation sur la modernisation du dialogue social au nom du Medef, et Jérôme Frantz, PDG d’une PME familiale spécialisée dans le traitements de surfaces des métaux pour l’industrie automobile.

Marc Ventre est le plus âgé des trois candidats. Sa carrière dans l’aéronautique est un atout pour sa candidature, même si la taille de son groupe (68.000 salariés) semble susciter des réticences chez certains membres de l’UIMM. Il met en avant sa disponibilité, puisque son mandat à la direction des opérations de Safran se terminera en avril. Marc Ventre fait par ailleurs partie du comité de surveillance de Radiall, le groupe dirigé par Pierre Gattaz. Mais les deux autres candidats sont aussi des amis du président du Medef, notamment Jérôme Frantz, qui figurait parmi ses principaux soutiens lorsque M. Gattaz a brigué la présidence du patronat français.

Marc Ventre nous a confié être très impliqué dans cette campagne, en visitant les différentes fédérations professionnelles et délégations territoriales de l’UIMM. Pour autant, les observateurs spécialisés ne se risquent guère à livrer des pronostics sur cette élection. Quant à Pierre Gattaz, s’il a montré sa proximité avec Marc Ventre, ce jeudi, il s’est bien gardé d’évoquer en public la présidence de l’UIMM.

(Notre photo : Pierre Gattaz, président du Medef, au côté de Marc Ventre, ce jeudi à l’aérodrome de Gap-Tallard)


+ Sur le même sujet...