Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
compteur

Eau : Gap, deuxième ville de France à pratiquer les tarifs les moins chers

20 Mar 2015 - 21:38

Le magazine 60 millions de consommateurs vient de publier dans son numéro de ce vendredi 20 mars une enquête sur les factures d’eau et le palmarès des hausses dans 130 villes de France, menée avec France Libertés. L’article révèle que le prix de l’eau a augmenté plus vite que l’inflation entre 2011 et 2014 dans 85% des grandes villes françaises. Pire, dans 50% des villes, la hausse est deux fois supérieure ! En moyenne, ces tarifs ont bondi de 6,3% en trois ans.

Gap cumule les bons points : parmi les 185 communes sondées, elle est la deuxième ville (après Antibes) à avoir connu la plus forte baisse de ses tarifs de l’eau entre 2011 et 2014 (- 24%) et à pratiquer les prix les moins chers avec 2,19€ du m3 (sur la base de 120 m3).

[sam_ad id= »17″ codes= »true »]

Et comme à Antibes, la raison de ces bons résultats résulte de la renégociation de son contrat de délégation avec Veolia. En 2013, alors que la délégation de service public avec Véolia était en passe de s’achever, la municipalité avait étudié la possibilité de créer une régie publique pour faire baisser les coûts. Mais après avoir passé un appel d’offres, auquel seul Veolia avait répondu, la Ville avait finalement opté pour la reconduction de cette délégation à cette même entreprise pendant 11 ans supplémentaires, mais à des tarifs bien plus bas.

Cette baisse s’explique notamment par la réduction de la redevance d’occupation du domaine public que verse Véolia à la Ville de Gap. Jusqu’en 2013, cette redevance dépassait 800.000 € par an (soit 12% du prix TTC de l’eau selon la chambre régionale des comptes). Or, depuis la fin 2009, cette redevance était encadrée par la réglementation et devait être calculée en fonction de la longueur du réseau et de la surface des emprises au sol. Lors de la renégociation de la délégation de service public, elle a donc été ramenée dans les limites légales, soit 34.000€! Le consommateur y a gagné, mais le budget de la Ville y a perdu…

Le prix de l’eau s’invite dans la campagne des « Départementales »

La publication de cette enquête à 48 heures du premier tour des élections départementales, et la diffusion de reportages dans les journaux télévisés de France 2, a été critiquée par plusieurs adversaires du maire de Gap, candidat dans le canton de Gap 4. « 24% de baisse, c’est juste, mais fortement trompeur ! » estime le Parti des Hautes-Alpes dans un communiqué publié ce vendredi soir. « De qui se-moque-t-on ? Il convient de rappeler que cette baisse est due pour l’essentiel à la suppression d’une redevance illégale, entraînant une baisse automatique d’environ 0,42 €/m3. L’autre partie de la baisse est due au fait que Véolia ne paie plus l’achat d’eau brute au Canal de Gap (0,16 €/m3). »

De son côté, Roger Didier considère que, « bien que remarquablement classée, la Ville de Gap n’est pas totalement d’accord avec les chiffres annoncés par 60 Millions de consommateurs« . Dans un communiqué publié ce vendredi, le maire de Gap relève que les prix comparés par le magazine de consommateurs prennent en compte le prix de l’eau augmenté de l’ensemble des taxes d’assainissement et de l’Agence de l’eau, « ces dernières n’étant pas de la responsabilité de la municipalité ». Selon M. Didier, « le seul prix de l’eau est passé de 1,19 euros HT en 2013 à 0,50 euro HT en 2014 (pour les 60 premiers mètres cubes) soit une baisse de plus de 50 % et non pas de 24 % ».

Rappelons cependant que l’enquête porte sur le prix effectivement payé par le consommateur, sur la base d’une consommation de 120 m3, et que le mode de calcul est le même pour les 185 villes comparées. De plus, les taxes d’assainissement ne sont certes plus décidées par la Ville de Gap mais par la communauté d’agglomération… dont le président n’est autre que Roger Didier.

Les 10 villes les moins chères selon 60 millions de consommateurs :
1. Antibes (1,50€ le m3 sur la base de 120 m3)
2. Gap (2,19€)
3. Bourg-en-Bresse (2,50€)
4. Avignon (2,72€)
5. Besançon (2,77€)
6. Aix-en-Provence (2,79€)
7. Limoges (2,85€)
8. Tours (2,89€)
9. Cannes (2,91€)
10. Colmar (2,94€)

Les 10 villes les plus chères :
1. Evreux (5,17€)
2. Saint-Quentin (5,16€)
3. Laon (5,06€)
4. Tulle (4,93€)
5. Privas (4,81€)
6. Aulnay-sous-Bois (4,73€)
7. Drancy (4,72€)
8. Colombes (4,65€)
9. Niort (4,64€)
10. Asnières-sur-Seine (4,66€).