Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus

L’Argentière-la-Bessée : second tour entre les binômes Conreaux et Denis

22 Mar 2015 - 21:45

[sam_ad id= »17″ codes= »true »]

CANTON DE L’ARGENTIERE-LA-BESSEE L’Argentière-la-Bessée Champcella Freissinières Pelvoux Puy-Saint-Vincent
Inscrits 1646 202 177 433 287
Votants 855 124 105 231 127
Blancs/nuls 80 8 6 27 4
Exprimés 775 116 103 204 123
Participation 51,94% 61,39% 59,32% 53,35% 44,25%
Agnès Antoine – Gérard Ladoux 161 20 17 28 13
PCF 20,77% 17,24% 16,50% 13,73% 10,57%
Pierre Denis – Céline Geoffroy 201 25 16 69 40
PS-PRG 25,94% 21,55% 15,53% 33,82% 32,52%
Martin Faure – Sandrine Lutz 85 32 39 28 16
MoDem 10,97% 27,59% 37,86% 13,73% 13,01%
Jean Conreaux – Marie-Noëlle Disdier 328 39 27 79 54
UMP-UDI 42,32% 33,62% 26,21% 38,73% 43,90%
CANTON DE L’ARGENTIERE-LA-BESSEE (suite) La Roche-de-Rame Saint-Martin-de-Queyrières Vallouise Les Vigneaux TOTAL CANTON
Inscrits 689 903 684 416 5437
Votants 313 437 401 211 2804
Blancs/nuls 36 34 28 9 232
Exprimés 277 403 373 202 2572
Participation 45,43% 48,39% 58,63% 50,72% 51,57%
Agnès Antoine – Gérard Ladoux 63 40 34 37 413
PCF 22,74% 9,93% 9,12% 18,32% 16,06%
Pierre Denis – Céline Geoffroy 69 148 105 72 746
PS-PRG 24,91% 36,72% 28,15% 35,64% 29,00%
Martin Faure – Sandrine Lutz 38 138 51 30 457
MoDem 13,72% 34,24% 13,67% 14,85% 17,77%
Jean Conreaux – Marie-Noëlle Disdier 107 77 182 63 956
UMP-UDI 38,63% 19,11% 48,79% 31,19% 37,17%

Voici les réactions des candidats :

Pierre Denis (conseiller général sortant PRG) : « Je suis un peu déçu parce que je pensais arriver à sortir en tête au premier tour. La bonne nouvelle étant que les candidats du Front de gauche font globalement un bon score, voire un très bon score à L’Argentière. Avec le report des voix, ce n’est pas perdu pour le deuxième tour. Je me retrouve dans la même situation qu’en 2011 face à Marie-Noëlle Disdier, et c’était passé. Il y a juste une grosse campagne à faire cette semaine. Notamment sur la commune de Saint-Martin, où la participation me semble en dessous de ce qu’elle devrait être. »

Jean Conreaux (UMP) : « Je suis très satisfait du score que Marie-Noëlle Disdier et moi faisons au premier tour, compte tenu du fait notamment que nous étions quatre en lice. Je fais désormais confiance à Martin Faure pour nous soutenir dans le cadre du deuxième tour. Et je suis très confiants. En 2011, certes la configuration était la même mais la droite était très divisée, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui. Les électeurs parleront. En ce qui me concerne, si je pars à la bagarre, c’est pour gagner. »

Agnès Antoine (PCF) : « Je suis évidemment un peu déçue de ne pas pouvoir me maintenir au deuxième tour. Cela dit, il n’y a vraiment pas de quoi rougir du score que nous faisons avec Gérard Ladoux sur la commune de L’Argentière, où nos 25% sont, me semble-t-il, très significatifs. Pour le deuxième tour, je dois rencontrer Pierre Denis ce lundi. S’il prend les engagements qui nous conviennent, il aura tout notre soutien. Ces engagements concernent la transparence et l’implication citoyenne au cours de son mandat, l’enfouissement de la ligne très haute tension, la défense de l’hôpital de Briançon et la transparence sur l’usine d’embouteillage de l’eau de Vallouise ».

Martin Faure (MoDem) : « Je suis un peu déçu parce que quand on se présente, c’est pour faire le meilleur score possible. Et il y a quand même un gros écart entre les deux premiers et mon binôme avec Sandrine Lutz. Cela dit, nous faisons de bons scores sur nos communes respectives, ce qui est encourageant. Pour le deuxième tour, j’ai déjà dit qu’il me semblait que Pierre Denis manquait d’efficacité politique et que ce canton avait besoin de dynamisme. C’est la raison pour laquelle je soutiendrai plus volontiers Jean Conreaux. »


+ Sur le même sujet...