Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Elections départementales

Départementales : la soirée électorale en direct du conseil général et de la préfecture

[sam_ad id= »17″ codes= »true »]

A Gap 1, Brigitte Gaudin et Francis Zampa (divers droite) sont élus avec 50,67% des voix et 39 voix d’avance sur Guy Blanc et Pascale Boyer (PS-PRG). C’est donc le « grand chelem » pour la droite et la municipalité de Roger Didier, qui remporte les quatre cantons de Gap.

A Briançon 2, le maire de Briançon Gérard Fromm (PS) est réélu (avec Aurélie Poyau) avec seulement dix voix d’avance sur Romain Gryzka et Catherine Valdenaire (UMP-UDI-MoDem)! « Vous me passerez l’expression, mais on m’avait promis une sortie avec un coup de pied dans le cul ; elle n’a pas eu lieu », déclare Gérard Fromm. « Ce soir, j’exprime ma joie. Parce que la campagne a été difficile et nauséabonde. Mais c’est une campagne au cours de laquelle nous avons affiché nos valeurs de gauche, avec le PS, le PC et le Front de gauche. Il n’y a pas de raison de bouder la victoire. Y aura-t-il recours compte tenu de l’écart des voix? Probablement. Je ne le redoute pas. Les attitudes nauséabondes, depuis le début de la campagne, ne sont pas de mon fait. » De son côté, Romain Gryzka réserve sa réaction : « Le résultat du scrutin nécessite que l’on se penche sur un certain nombre de points. C’est la raison pour laquelle je réserve ma réaction à la journée de demain. »

A Gap 3 (Fontreyne – Saint-Marguerite), Christian Hubaud et Ginette Mostachi (UMP-UDI) sont élus avec 52,3% face à Christian Graglia et Danielle Lange-Mallet (PS).

A Gap 2 (Rochasson-Romette-Fauvins), la députée Karine Berger (PS) reconnaît sa défaite : « Nous prenons acte de la victoire du binôme Galland/Grenier. La mobilisation de nos électeurs n’est pas vaine. Je m’engage à être leur porte-parole, tant au conseil municipal de Gap qu’au travers de mon mandat de députée. Je salue également les victoires des binômes Bonnaffoux/Rossi, Fromm/Poyau et Truphème/Armand. Dans un contexte électoral très difficile, ils emportent à la fois la confiance de leurs électeurs, et pourront porter l’expression de la gauche et du progrès au sein d’une assemblée départementale. » Maryvonne Grenier et Dany Galland (UMP-UDI) sont élus avec 51,22% des voix.

Dans le canton très disputé de Chorges, où Victor Berenguel accusait un fort déficit de voix au premier tour, c’est le binôme Joël Bonnaffoux et Valérie Rossi (PS-PRG) qui est élu avec 51,7% des voix.

Coup de tonnerre à Tallard : Jean-Michel Arnaud a lui-même félicité ses adversaires alors que les résultats de la commune venaient d’être annoncés. Le maire (UMP) de Tallard et Dominique Boubault, adjointe au maire de La Saulce, sont nettement battus (45,5% contre 54,5%) par Rémy Oddou, maire de Lettret, et Patricia Vincent, candidats divers gauche, au profit desquels Roger Grimaud (dissident UMP) s’était désisté. Jean-Michel Arnaud a désactivé son compte Facebook.

A L’Argentière-la-Bessée, le canton revient dans l’escarcelle de la droite : Jean Conreaux, maire de Vallouise, et Marie-Noëlle Disdier sont élus avec 51,4% des voix face au conseiller général sortant (PRG) Pierre Denis.

A Gap, Roger Didier et Bénédicte Ferotin sont confortablement élus à Gap 4 (Eyssagnières-Charance-Chauvet), avec 53,47% des voix. Brigitte Gaudin et Francis Zampa l’emporteraient à Gap 1 (centre-ville).

A Laragne-Montéglin, Anne Truphème et Florent Armand (divers gauche) sont élus face à Bruno Lagier et Martine Garcin.


+ Sur le même sujet...