Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
les prêtres

Censure de l’affiche des « Prêtres » : la RATP fait marche arrière

6 Avr 2015 - 23:16

Mgr di Falco Léandri, évêque de Gap et d’Embrun, a révélé, ce lundi, que le président de la RATP avait décidé de revenir sur la décision de refuser la mention « Pour les chrétiens d’Orient » sur les affiches annonçant le concert des « Prêtres » à l’Olympia dans le métro parisien.

Ce lundi après-midi, c’est le Premier ministre, Manuel Valls, qui avait ajouté sa voix au concert de réactions hostiles à la décision de la RATP :

[sam_ad id= »17″ codes= »true »]

Dans un communiqué, la RATP précise que, « dans un souci d’apaisement, et compte tenu de la situation humanitaire dramatique vécue par les minorités chrétiennes d’Orient dans les circonstances actuelles », elle a décidé « d’offrir la possibilité de procéder à une nouvelle campagne d’affichage en mentionnant qu’elle est faite au profit de l’association L’Œuvre d’Orient, sans attendre le résultat du référé qui doit trancher la question de principe (ce mercredi) ». La Chredo (Coordination des chrétiens d’Orient en danger) a précisé qu’elle maintenait son référé, afin d’obtenir une décision faisant jurisprudence.

La RATP rappelle que « la campagne annonçant ce concert et affichant les Prêtres, acteurs de ce concert, a bien été apposée du 24 au 30 mars, en 250 exemplaires, dans les espaces publicitaires de la RATP gérés par Métrobus. Seule la mention de la destination de la recette de ce concert avait été supprimée, conformément aux règles en vigueur. »

La RATP considère que « ce dossier montre les difficultés croissantes d’appliquer les règles de neutralité et de laïcité au sein de (ses) espaces publicitaires. Dans ces conditions, la RATP a décidé de mettre en place une instance de réflexion composée de personnalités incontestables afin d’évaluer et de préciser les principes qui doivent présider à l’affichage dans les espaces publics de la RATP ».


+ Sur le même sujet...