Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Hockey (4)

Hockey : les Rapaces de Gap lèvent un premier coin de voile sur la saison 2015-2016 (vidéo)

Avant de s’envoler pour Barcelone, ce mercredi, pour y préparer l’équipe nationale espagnole en vue des championnats du monde en Islande, l’entraîneur des Rapaces de Gap, Luciano Basile, est revenu sur le bilan de la saison, qui vient de se terminer par le titre inespéré de champion de France de Ligue Magnus, et a évoqué quelques perspectives pour la prochaine saison. Lors de cette conférence de presse, il était entouré de son adjoint Eric Blais et des coprésidents du club, Jérôme Escallier et Philippe Vial.

Clément Fouquerel sera le nouveau gardien des Rapaces

[sam_ad id= »17″ codes= »true »]

Clément Fouquerel a signé un contrat de deux ans avec Gap.
Clément Fouquerel a signé un contrat de deux ans avec Gap.

Le point le plus attendu concernait bien sûr les effectifs. Six signatures sont acquises et une septième l’est pratiquement. Il s’agit notamment de celles du capitaine Teddy Trabichet (« Une force de caractère et un esprit guerrier », détaille Luciano Basile) et de ses deux assistants, Sébastien Rohat et Mickaël Perez, « importants sur la glace et dans les vestiaires ». Deux étrangers, « qui nous apportent quelque chose de techniquement très important », ont également resigné : Matt Carter, dont l’équipe a été privée une grande partie de la saison à la suite d’un contrôle antidopage positif, et Chad Langlais. Ce dernier est « très offensif », a souligné le coach gapençais, « même s’il a été un peu fatigué en fin de saison. Blessé au dos et aux genoux (on peut le dire, maintenant que la saison est terminée), il a serré les dents pour finir la saison. Il faudra lui enlever un peu de temps de jeu la saison prochaine. » Enfin, Clément Fouquerel, le gardien de Chamonix, qui a remplacé Charles Lavigne lors des playoffs à la suite de la blessure du goal de Gap, sera le titulaire des cages de Gap la saison prochaine. Il a signé pour deux saisons « avant de partir peut-être à l’étranger », a précisé Luciano Basile. « Il y a deux paramètres qui ont joué : à la fois économiques, car il y a des joueurs qui veulent être augmentés et nous ne pouvons pas, et on veut aussi faire de Gap une place forte pour les joueurs français. Trop longtemps, les étrangers ont bénéficié d’un crédit automatique du fait de leur passeport, sans que l’on sache ce qu’ils valaient vraiment sur la glace. »

Nicolas Ritz devrait également prolonger avec Gap, même si une clause lui permet encore de quitter le club avant le 7 juin en cas de recrutement par un club étranger uniquement. Les négociations sont en cours avec le gardien remplaçant Aurélien Bertrand, « que nous voulons garder », Kevin Da Costa et Matthieu Frecon. Des « négociations bien avancées » se poursuivent avec un joueur extérieur, que Luciano Basile n’a pas voulu citer. « Quelques joueurs d’autres clubs français, de Briançon et d’ailleurs, m’ont fait savoir qu’ils étaient intéressés, mais il faut que je prenne mon temps », a souligné l’entraîneur des Rapaces. « Ceux qui ont déjà joué avec moi savent que c’est une vraie famille et ça compte plus que l’argent. Nous voulons aussi faire attention à ce que nous offrons aux joueurs que nous recrutons. Un joueur comme Teddy Trabichet a refusé des offres supérieures pour venir à Gap et pour y rester, et, vu ce qu’il a donné sur la glace, il serait malsain de donner plus à un autre joueur pour le faire venir à Gap. » Côté départs, « il n’y a pas de certitudes », a assuré l’entraîneur, en dehors, bien sûr, de Charles Lavigne.

Luciano Basile souhaite par ailleurs intégrer plusieurs joueurs des équipes U22 et U18, à l’image de Louis Seignez, Cédric Guiberteau, Thomas Badinier et Loïc Chapelier (« C’est quelqu’un en qui on croit, dont le futur est à l’arrière et qui pourrait être l’un des huit titulaires de la défense »). Il a également évoqué la possibilité de faire de Théo Gautero, qui a réussi un sans faute lors de la finale des U18 face à Viry, le troisième gardien de l’équipe première.

Le titre de champions de France : « Une victoire de notre rigueur et de notre constance »
"Gap n'était pas l'équipe la plus spectaculaire du championnat, mais elle a été la plus régulière", estime Luciano Basile (photo Matthieu Davin).
« Gap n’était pas l’équipe la plus spectaculaire du championnat, mais elle a été la plus régulière », estime Luciano Basile (photo Matthieu Davin).

Deux jours après avoir décroché le titre de champions de France de Ligue Magnus, Luciano Basile et les coprésidents du club ont bien entendu remercié largement tous ceux qui y ont contribué au-delà du staff et des joueurs, à savoir les bénévoles, les administratifs, le staff médical, technique… Mais l’entraîneur y voit « une victoire aussi de notre rigueur et de notre constance. Certains ont dit qu’Epinal avait manqué de fraîcheur parce qu’elle avait dû enchaîner après le match 7 de la demi-finale. Mais notre fraîcheur, on est allé la chercher avec notre classement dans le top 4. Ce n’est pas de notre faute si Epinal a arrêté de jouer pendant deux mois et s’ils ne sont pas allés chercher cette place. Gap n’était pas l’équipe la plus spectaculaire du championnat, mais elle a été la plus régulière. Nous avons fini dans le top 4 de toutes les épreuves (coupe de France, coupe de la Ligue, championnat). Nous n’avons pas connu de période creuse. C’est une des grosses raisons de notre victoire. Epinal avait une équipe supérieure à celle d’Angers et aurait dû terminer dans le top 4. Après la coupe de la Ligue, Grenoble n’était plus une équipe de top 4. »

Luciano Basile est revenu sur son jeu à quatre lignes, également adopté par Epinal. « Nous avons utilisé 37 joueurs cette année. C’est le futur du hockey! Nous avons eu beaucoup de blessures, mais on avait beaucoup de joueurs qui avaient envie de marquer des buts. On ne dépendait pas d’un ou deux joueurs qui marquaient, on avait beaucoup de profondeur. »

[sam_ad id= »17″ codes= »true »]

Gap disputera la Ligue des champions
Jérôme Escallier a annoncé que Gap disputerait la CHL au mois d'août (photo Matthieu Davin).
Jérôme Escallier a annoncé que Gap disputerait la CHL au mois d’août (photo Matthieu Davin).

Jérôme Escallier a annoncé que Gap avait donné son accord pour disputer la Champions Hockey League (CHL) la saison prochaine. « Nous avons dû nous engager il y a 15 jours », a expliqué le coprésident du club. « Nous avons accepté car il y aura une grosse modification cette année avec des poules à trois équipes uniquement et deux matchs à Gap. Je ne désespère pas de remplir la patinoire au mois d’août. » En tout cas, même s’il est « heureux de la faire », Luciano Basile a prévenu que Gap ne visait pas le titre de champion d’Europe… « Ce ne sera pas notre priorité, ça ne peut pas l’être. Je ne mettrai pas en péril le futur de la saison sur cette compétition. Il faut profiter des erreurs qui ont été commises par ceux qui l’ont disputée cette saison pour bien l’anticiper. »

Le club s’attend à avoir un afflux dans le mineur et demande des créneaux supplémentaires
"Nous aurons besoin d'entraîneurs et d'heures de glace supplémentaires" (pour le hockey mineur), annonce Eric Blais (photo Matthieu Davin).
« Nous aurons besoin d’entraîneurs et d’heures de glace supplémentaires » (pour le hockey mineur), annonce Eric Blais (photo Matthieu Davin).

« Avec le titre de champion de Ligue Magnus, il y aura plus de monde l’an prochain », prévient Eric Blais. « Nous aurons besoin d’entraîneurs et d’heures de glace supplémentaires. Actuellement, nous avons deux heures par semaine pour chaque catégorie, c’est insuffisant. » Luciano Basile l’a dit en termes plus directs : « C’est à la mairie de décider ce qu’elle fera avec le hockey mineur. Nous avons 51 joueurs en U11 : on ne peut pas les mettre sur la glace en même temps. Je trouverais dommage qu’on renvoie des gamins à la maison. »

Les coprésidents confirment leur volonté de « trouver des solutions pour augmenter les créneaux », comme le souligne Philippe Vial. Jérôme Escallier en a d’ailleurs profité pour laisser entendre que le partenariat avec l’équipe de D3 d’Orcières, qui nécessite des créneaux à Gap quand la patinoire d’Orcières est fermée, avait vécu. D’autant que Luciano Basile n’y voit aucun intérêt : « Il faut choisir la priorité. Pour moi, c’est la Ligue Magnus et les U22. La D3 ou la D2 n’ont pas d’intérêt pour la Magnus alors qu’on a des U18 et des U22. »

Les temps forts en vidéo

Voici, en vidéo, les temps forts de cette conférence de presse, réunis par Matthieu Davin et Clément Vaillant :


+ Sur le même sujet...