Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
bateau Sdis

Fermeture de la route du Lautaret : des navettes sur le lac effectuées par les pompiers

16 Avr 2015 - 21:36

Six jours après la fermeture du grand tunnel du Chambon en raison d’un risque d’effondrement, et alors que la réouverture de la RD 1091 (Grenoble-Briançon par le col du Lautaret) n’est pas envisagée avant le 15 juin, des mesures transitoires vont être mises en oeuvre par les Départements de l’Isère et des Hautes-Alpes. Des bateaux pneumatiques des sapeurs-pompiers des Hautes-Alpes et de l’Isère doivent ainsi être mis en place dès ce vendredi à 17h pour assurer des navettes sur le lac artificiel du Chambon et ainsi contourner le tunnel de 726 mètres. Les moyens des sapeurs-pompiers seront mobilisés quelques jours, en attendant qu’une entreprise privée prenne le relais, mercredi prochain, annonce Arnaud Murgia, conseiller départemental de Briançon 1.

[sam_ad id= »17″ codes= »true »]

Cette liaison sera réservée aux habitants de La Grave et de Villar d’Arène principalement. Elle sera ouverte aux collégiens scolarisés à Bourg-d’Oisans (dès la fin des vacances dans l’académie de Grenoble), aux travailleurs concernés, et aux personnes justifiant d’une raison importante, médicale ou autre, soit 187 personnes, selon le recensement effectué par les communes concernées.

Les personnes intéressées par les premières navettes de ce vendredi doivent impérativement contacter la mairie de La Grave (mairie.la.grave@wanadoo.fr / Tel : 04 76 79 90 29) ou la mairie de Mont-de-Lans (Isère), « car le passage, pour des raisons pratiques et de sécurité, se fera sur la base d’une liste de personnes autorisées », précise M. Murgia. « Soyez indulgents, tout le monde se met en place aujourd’hui et il va falloir rôder un peu le système, et probablement l’améliorer au fil des jours. Et félicitations aux pompiers pour leur efficacité remarquable. »

Pour compléter les moyens nautiques, les deux Départements mettent un service de car en place de Villar-d’Arène au lac du Chambon, puis, de l’autre côté du lac, jusqu’à Bourg-d’Oisans et très probablement aux Deux Alpes.

Bien évidemment, ces mesures ne concernent pas le transit. « Nos démarches pour abaisser le tarif du tunnel du Fréjus sont en cours », indique M. Murgia.

Une cellule de veille économique pour les entreprises impactées

Par ailleurs, compte tenu des répercussions économiques pour certaines entreprises, les services de l’État (préfecture, sous-préfecture, Direccte, direction des Finances publiques, Banque de France) et la CCI « travaillent actuellement sur la mise en place d’une cellule de veille économique », indique la préfecture des Hautes-Alpes. L’objectif est « de répondre aux sollicitations et besoins des entreprises du secteur dont l’activité est impactée par la fermeture du tunnel. Un recensement des entreprises impactées est en cours. »

Réunion d’information à La Grave

Une réunion aura lieu ce vendredi à 19h à la salle des fêtes de La Grave, avec les élus des deux communes et des élus de l’Isère, pour répondre à toutes les questions de la population.

Une page Facebook a également vu le jour pour organiser le covoiturage pendant la fermeture du tunnel : www.facebook.com/lagravecovoituragecrise

(Photo d’archives)


+ Sur le même sujet...