Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Jeune louve

Un loup victime d’un acte de braconnage dans le Queyras

20 Avr 2015 - 17:56

L’association Ferus, qui milite notamment pour la conservation du loup, révèle, ce lundi, qu’une louve a été victime d’un acte de braconnage, en janvier dernier dans le Queyras. Ce loup a en effet été décompté du plafond 2014-2015 des loups pouvant être prélevés en France.

[sam_ad id= »17″ codes= »true »]

Le cadavre a été découvert le 5 janvier dernier sur la commune d’Arvieux, au-dessus du hameau de Villargaudin. Le document de suivi du protocole Loup précise qu’il s’agissait d’une jeune femelle de l’année, d’un poids de 17 kg et qu’elle présentait une blessure à l’artère fémorale. Aucune autre indication n’est donnée par les services de l’Etat, si ce n’est qu’il s’agissait d’un acte de braconnage.

L’association Ferus rappelle qu’un jeune loup avait déjà été empoisonné en 2013 à Arvieux. Il avait été retrouvé mort au bord d’une route départementale, le 2 décembre 2013, après un probable choc avec un véhicule, mais l’analyse toxicologique avait révélé qu’il avait été préalablement empoisonné.

(Photo d’illustration)


+ Sur le même sujet...