Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Conseil départemental (3)

Conseil départemental : une session express sous le signe de l’unanimité

Après une session d’installation qui avait mis en exergue les dissensions au sein de la majorité départementale, le conseil départemental s’est réuni sous le signe de l’unanimité, ce mardi matin. Une réunion qui a duré 30 minutes seulement, et qui était notamment destinée à assurer la désignation des membres des quatre commissions du conseil départemental et des représentants au sein de près de 150 organismes extérieurs. Toutes ces désignations avaient préalablement obtenu l’aval de la majorité et de l’opposition, de sorte que la totalité des délibérations de ce mardi a été adoptée à l’unanimité.

[sam_ad id= »17″ codes= »true »]

Dans son propos liminaire, le président Jean-Marie Bernard (UMP) a rendu hommage à Jean-Yves Dusserre, décédé le 27 décembre dernier, et à Michel Roy, qui a assuré une présidence de transition « avec beaucoup d’humilité et de justesse ». Il s’est félicité du renouveau de l’assemblée départementale et a considéré que le Département jouera « un rôle central, malgré les remous législatifs autour de nos compétences. Le Département n’est pas une institution figée, vestige d’un passé administratif révolu et immuable dans ses missions comme dans son fonctionnement, mais une collectivité moderne et indispensable pour notre territoire montagnard, charnière nécessaire entre le global et le local, entre l’échelon stratégique de la Région et celui de la proximité communale et intercommunale. »

M. Bernard a par ailleurs précisé qu’il associerait « le groupe d’opposition à toutes nos réflexions ». Ce qui a permis à Gérard Fromm (PS) d’indiquer que les huit élus de l’opposition étaient « prêts à travailler avec vous ».

La question de la RD 1091, fermée depuis dix jours et pour quelques semaines encore, a également été évoquée. L’occasion pour Marcel Cannat, vice-président en charge des déplacements, de rappeler que « ce qui s’est passé dans le tunnel du Chambon peut très bien se passer chez nous, aux Ardoisières ou au Grand Clos. Le contrat de plan Etat-Région est encore en négociation. Il serait bon de travailler avec la région Rhône-Alpes et de demander un rendez-vous au ministre. Il y a entre 10 et 17 M€ de travaux nécessaires, ce qui signifie que, au vu de notre budget départemental, il nous faudrait 5 ou 6 ans pour y faire face, en ne nous consacrant qu’à cette route. »

Smadesep : Marc Viossat candidat à la présidence

Le conseil départemental a désigné ses douze représentants du Syndicat mixte d’aménagement et de développement de Serre-Ponçon (Smadesep). Il s’agit de Marc Viossat, Carole Chauvet, Bénédicte Ferotin, Marine Michel, Arnaud Murgia, Jean Conreaux, Ginette Mostachi, Dany Galland, Brigitte Gaudin, Valérie Rossi, Joël Bonnaffoux et Patricia Vincent. Neuf autres administrateurs représentent les communautés de communes (4 pour l’Embrunais, 3 pour le Savinois – Serre-Ponçon et 1 pour le Pays de Serre-Ponçon) et la commune de Chorges (1 représentant).

Rien n’est tranché pour la présidence du Smadesep, que le sortant Victor Bérenguel, maire de Savines-le-Lac, souhaiterait briguer malgré sa défaite aux élections départementales. En tout cas, Marc Viossat, nouveau conseiller départemental d’Embrun, a confirmé à L’e-media 05 qu’il serait candidat à la présidence.

Le directeur général des services rempile pour quelques mois

Adrien Naklé, directeur général des services du Département, est en âge de faire valoir ses droits à la retraite. Mais il a accepté « de nous accompagner quelques mois de plus », a indiqué le président Jean-Marie Bernard, qui l’a « remercié chaleureusement ».

Le président est également en train de recruter un directeur de cabinet. Corinne Chanfray, qui était la directrice de cabinet de Jean-Yves Dusserre depuis 2008, a rejoint la sénatrice Patricia Morhet-Richaud.


+ Sur le même sujet...