Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Tunnel du Chambon

Fermeture de la route de La Grave : des navettes fluviales privées à partir du 30 avril

26 Avr 2015 - 22:59

Des bateaux de transport fluvial privés, affrétés par le Département de l’Isère, seront mis en place à compter de ce jeudi 30 avril pour assurer le transport des habitants des communes directement affectées par la fermeture du tunnel du Chambon et de la RD 1090 entre Mizoën (Isère) et La Grave, depuis le 10 avril. Ces bateaux viendront prendre le relais des embarcations mises en place à partir du 17 avril par les sapeurs-pompiers de l’Isère, avec le concours de ceux des Hautes-Alpes et de l’Ardèche. « Ces navettes sont réservées aux personnes résidant dans les communes proches du lac et ayant un besoin primordial d’effectuer des déplacements de part et d’autres du lac », rappelle le Département des Hautes-Alpes.

[sam_ad id= »17″ codes= »true »]

Par ailleurs, dès ce lundi, date de la fin des vacances dans l’académie de Grenoble, un service de transport par car sera mis en place pour les collégiens de La Grave et de Villar d’Arène, qui sont scolarisés à Bourg-d’Oisans. Pendant la durée des travaux de sécurisation du tunnel du Chambon, qui devraient durer au moins jusqu’au 15 juin, ces collégiens seront hébergés à la semaine à l’internat du collège de Bourg-d’Oisans ou dans des familles d’accueil.

Depuis Villar d’Arène et La Grave, ils seront transportés jusqu’à l’embarcadère Est du lac du Chambon. Les collégiens, assistés d’un agent du Département des Hautes-Alpes ou d’un agent de la commune de La Grave, embarqueront sur les navettes fluviales. Au niveau de l’embarcadère Ouest du lac, un agent du Département de l’Isère assistera les collégiens pour les conduire à bord d’un deuxième car qui les acheminera jusqu’à Bourg-d’Oisans. Le même service sera proposé dans le sens inverse le vendredi soir.

Les horaires de ces services sont les suivants :

Lundi matin :
– Villar d’Arène : 6 h 30
– La Grave : 6 h 35
– Embarcadère Est : 6 h 50
– Embarcadère Ouest : 7 h 35
– Bourg d’Oisans : 7 h 50

Vendredi soir :
– Bourg d’Oisans : 16 h 55
– Embarcadère Ouest : 17 h 20
– Embarcadère Est : 18 h 00
– La Grave : 18 h 15
– Villar d’Arène : 18 h 20

Pour ce qui concerne les lycéens de La Grave et Villar d’Arène scolarisés au lycée de Vizille, le Département organise un service de transport le dimanche soir et le vendredi soir de sorte que les élèves puissent rejoindre l’internat de l’établissement.

Les horaires de ces services sont les suivants :

Dimanche soir :
– Villar d’Arène : 17 h 30
– La Grave : 17 h 35
– Embarcadère Est : 17 h 50
– Embarcadère Ouest : 18 h 15
– Lycée Vizille : 19 h

Vendredi soir :
– Lycée Vizille : 17 h 10
– Embarcadère Ouest : 18 h
– Embarcadère Est : 18 h 20
– La Grave : 18 h 35
– Villar d’Arène : 18 h 45

Un guichet unique pour les entreprises et une cellule de veille économique

Notons par ailleurs que la CCI et les services de l’Etat suivent la situation des entreprises de la Haute Romanche notamment directement touchées par la fermeture de la route Grenoble-Briançon. Une cellule de veille économique a été mise en place par le préfet Pierre Besnard. Elle s’est réunie ce vendredi sous la présidence de François Drapé, secrétaire général de la préfecture, en présence des services de l’État (sous-préfecture de Briançon, Unité territoriale de la Direccte, Direction départementale des finances publiques, Banque de France), ainsi que la CCI. « L’objectif est de faire le point sur les actions engagées par l’ensemble des services de l’État depuis l’ouverture du guichet unique mis en place par la CCI », indique la préfecture.

Les médicaments livrés par les gendarmes
Les gendarmes de La Grave convoient les médicaments de Briançon à la pharmacie de La Grave.
Les gendarmes de La Grave convoient les médicaments de Briançon à la pharmacie de La Grave.

Plus insolite, la gendarmerie de La Grave assure l’approvisionnement local en médicaments. Ceux-ci venaient en effet de l’Isère et cette livraison est donc désormais impossible depuis ce département. La pharmacie locale doit donc se faire approvisionner depuis Briançon, à 40 km de là, et aucun transport spécifique n’est prévu pour cette mission.

A l’occasion de leurs déplacements vers Briançon, les gendarmes de La Grave font donc une halte dans une pharmacie de Briançon pour ramener jusqu’à cinq caisses de médicaments… « Entraide et solidarité ne sont pas des mots dénués de sens pour nos militaires », indique la gendarmerie.


+ Sur le même sujet...