Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Isabelle Defarge2

L’autoportrait du dimanche : Isabelle Defarge, présidente du tribunal de grande instance

Isabelle Defarge est depuis janvier 2014 la présidente du tribunal de grande instance (TGI) de Gap. Elle était précédemment chargée de mission auprès de la première présidente de la cour d’appel d’Aix-en-Provence. Elle a débuté sa carrière dans la magistrature en 1987 à Chartres, en qualité de substitut du procureur. Elle a été juge d’instruction à plusieurs reprises, à Chartres, Nanterre, Versailles et Toulon. Elle a également exercé des responsabilités au sein du principal syndicat de magistrats, l’USM (Union syndicale des magistrats). Cette passionnée de musique, et notamment de piano, est aussi une ardente avocate de la place de la femme dans la société.

[sam_ad id= »17″ codes= »true »]

Le bonheur parfait selon vous ?
Vivre en harmonie avec sa famille, ses collègues et la Nature

Quel est le trait de votre caractère dont vous êtes le moins fier ?
La procrastination !

Votre occupation préférée ?
Jouer de la musique

Quel défaut pouvez-vous pardonner ?
L’impulsivité

Celui que vous ne pardonnez pas ?
L’hypocrisie

Votre plus grande peur ?
Qu’il arrive un malheur à un enfant

Qu’avez-vous réussi le mieux dans votre vie ?
Ma vie n’est pas finie !

La figure historique à laquelle vous auriez aimé ressembler ?
George Sand

Vos livre, chanteur, film favoris ?
Livre : Michaël K, sa vie, son temps, de J.M. Coetzee ; chanteur : Nina Simone ; film : Barry Lyndon, de Stanley Kubrick

Quels sont vos héros dans la vie réelle ?
Les gens normaux qui font du bien autour d’eux naturellement

Votre boisson préférée ? Votre drogue favorite ?
Le vin… des Hautes-Alpes, évidemment ! La musique est ma drogue favorite

Si vous deviez changer une chose dans votre apparence physique, que choisiriez-vous ?
Joker

A quoi ou à qui aimeriez-vous ressembler ?
À mes maîtres(ses) Marie-Françoise Petit, Elisabeth Linden et Catherine Trochain, qui furent présidentes des TGI de Chartres, Bordeaux et Nanterre et premières présidentes des cours d’appel d’Angers, Bourges, Caen, Montpellier et Aix-en-Provence

En qui ou en quoi croyez-vous ?
En la possibilité pour chacun(e) et s’améliorer tout au long de sa vie

Le talent que vous voudriez avoir ?
Celui de concilier ou de soigner

Que détestez-vous par-dessus tout ?
Rien

Où aimeriez-vous être maintenant ?
En vacances

Votre devise ?
Ne jamais faiblir


+ Sur le même sujet...