Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Tunnel du Chambon

La Grave : dix mesures d’urgence pour les entreprises après la fermeture de la route

29 Avr 2015 - 21:28

33 chefs d’entreprise ont fait part de leurs difficultés, jeudi dernier, lors des permanences tenues par la CCI des Hautes-Alpes à La Grave et Villar-d’Arène, dont l’accès à l’Isère est coupé depuis le 10 avril, en raison d’un risque d’effondrement dans le tunnel du Chambon. A la suite de ce diagnostic, les services de l’Etat et la CCI ont décidé de mettre en oeuvre dix mesures d’urgence dans l’attente de la réouverture de la RD 1091, qui n’interviendra pas avant le 15 juin.

[sam_ad id= »17″ codes= »true »]

Voici les dix mesures d’attente qui ont été annoncées, ce mercredi, par la préfecture et la CCI :

  • En lien avec les fournisseurs, intervenir afin que l’approvisionnement des entreprises de ce secteur du département, habituellement, assuré à partir de l’Isère, soit organisé aussi souvent que possible et pendant toute la durée du chantier, à partir des Hautes-Alpes ;
  • En lien avec la chambre syndicale des débitants de tabac et l’union nationale des diffuseurs de presse, intervenir afin que l’approvisionnement des entreprises de ce secteur du département, habituellement, assuré à partir de l’Isère, soit organisé aussi souvent que possible et pendant toute la durée du chantier, à partir des Hautes-Alpes ;
  • Intervenir auprès de la chambre syndicale des assureurs, afin d’organiser l’information des chefs d’entreprises au regard des conditions d’activation de leur assurance « perte d’exploitation » (25% des entreprises interrogées ont déclaré détenir cette assurance) ;
  • Informer les chefs d’entreprises concernés sur la possibilité de recourir au chômage partiel pour les CDD ;
  • Intervenir auprès des services de l’État (fiscaux, Urssaf, Emploi, etc.) et du RSI, afin d’attirer leur attention sur la situation des entreprises et leur demander au cas par cas de faire preuve de souplesse ;
  • Informer les responsables d’entreprises contraints de modifier leurs itinéraires habituels, des tarifs auprès de la SFTRF – Société française du tunnel routier du Fréjus (site internet : www.sftrf.fr) ;
  • Solliciter la direction départementale de la Poste sur la transmission régulière des indicateurs relatifs aux retraits en espèces effectués dans les distributeurs sur l’axe La Grave – Briançon ;
  • En lien avec le Conseil départemental, effectuer les comptages routiers sur la route départementale 1091 de manière à disposer d’indicateurs de fréquence jusqu’au retour à la normale de la situation ;
  • Assurer des permanences régulières sur le terrain afin que les entreprises haut-alpines puissent continuer à faire part de leurs difficultés à la CCI et que des solutions d’attente puissent être rapidement trouvées par la cellule de veille économique.
    Les dates définies sont les mercredis 13, 20 et 27 mai : de 9h30 à 12h en mairie de Villar d’Arène et de 13h à 16h en mairie de La Grave.
    La cellule de veille économique invite toutes les entreprises à se munir de toutes pièces justificatives d’ordre comptable, fiscale et sociale attestant d’une situation délicate.
  • Les entreprises concernées ne pouvant pas se déplacer doivent contacter directement la CCI (04 92 56 56 05), qui répercutera les difficultés rencontrées auprès de l’organisme compétent.

Le point Visio rendez-vous de La Grave, installé à la maison technique du département, est également à disposition des dirigeants si nécessaire, rappellent la préfecture et la CCI.


+ Sur le même sujet...