Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Philippe Faure-Brac2

L’autoportrait du dimanche : Philippe Faure-Brac, meilleur sommelier du monde

Elu meilleur sommelier de France en 1988 puis du monde en 1992, il cumule depuis les récompenses dont celui de Meilleur ouvrier de France à titre honoris causa depuis le mois dernier. Philippe Faure-Brac, Briançonnais d’origine, n’a pas une minute à lui. Chroniqueur à la télé, à la radio et dans la presse écrite, il a même joué dans deux films. Le sommelier écrit aussi des ouvrages, s’implique dans de nombreuses instances liées au vin, parcourt les vignobles, organise des dégustations, quand il n’est pas dans son restaurant du boulevard Haussmann. Philippe Faure-Brac n’oublie pas pour autant d’où il vient et garde un lien affectif avec les Hautes-Alpes. Ses grands-parents, restaurateurs à Briançon, figurent en bonne place sur les murs de son Bistrot du sommelier. Ses clients ne manquent pas de lui en parler et comme il le dit lui-même, son nom de famille ne laisse aucun doute sur ses racines. Chaque année, Philippe Faure-Brac essaie de se rendre dans le chalet de son père à Val-des-Prés et de garder ainsi contact avec les gens du village et ses cousins. Cette semaine, samedi 9 mai, il animera une dégustation commentée à Gap foire expo à l’initiative de la chambre d’agriculture.

[sam_ad id= »17″ codes= »true »]

Le bonheur parfait selon vous ?
C’est déjà la santé, le partage et l’amitié.

Quel est le trait de votre caractère dont vous êtes le moins fier ?
Je ne suis pas assez disponible pour les gens que j’aime.

Votre occupation préférée ?
Découvrir des vignobles, échanger sur le sujet avec des gens de mon entourage.

Quel défaut pouvez-vous pardonner ?
La gourmandise.

Celui que vous ne pardonnez pas ?
La malhonnêteté.

Votre plus grande peur ?
La peur du vide. Pas du verre vide, sourit-il.

Qu’avez-vous réussi le mieux dans votre vie ?
Mes enfants. Je suis très fier de ce qu’ils sont.

La figure historique à laquelle vous auriez aimé ressembler ?
Parmi les gens qui m’inspirent le respect, qui me marquent, figure Pasteur. Il a travaillé sur les microbes, les vaccins, mais aussi sur la viticulture. Au-delà du scientifique, c’était aussi un humaniste.

Vos livre, chanteur, film favoris ?
Le livre : « Le vieil homme et la mer » d’Hemingway, que j’ai lu et relu.
Le film favori : j’en ai plusieurs, ça va des « Canons de Navarone », le premier film historique que j’ai vu avec mon père, à « Zorba le Grec ».
Le chanteur : Jacques Brel. Ses textes sont magnifiques, et sa manière de les exprimer est incroyable. Je chante aussi et c’est l’interprète que je ressens le mieux. Parmi les chanteurs encore de ce monde, j’aime beaucoup l’artiste et l’homme Patrick Bruel. J’ai la chance de faire partie de ses amis.

Quels sont vos héros dans la vie réelle ?
Mon père et ma mère.

Votre boisson préférée ? Votre drogue favorite ?
Les bons vins, pas les grands vins, et l’amour.

Si vous deviez changer une chose dans votre apparence physique, que choisiriez-vous ?
Je ne me suis jamais posé la question. Je m’accepte comme je suis. Peut-être la couleur de mes yeux. Ils sont marron, je les aurais aimés verts ; plus clairs en tout cas.

A quoi ou à qui aimeriez-vous ressembler ?
Pas spécialement à quelqu’un. J’essaie d’être moi le plus possible.

En qui ou en quoi croyez-vous ?
Je crois en la destinée. Plein de signes montrent que le parcours est tracé.

Le talent que vous voudriez avoir ?
Bien dessiner, ce qui n’est pas du tout le cas.

Que détestez-vous par-dessus tout ?
La méchanceté.

Où aimeriez-vous être maintenant ?
Je suis heureux d’être là où je suis. Je ne rêve pas d’aller sur une île déserte ou sur la lune. Si je devais me dématérialiser dans l’instant, j’aimerais être en Bourgogne, dans les vignes de la Romanée-Conti.

Votre devise ?
On ne boit pas pour oublier, mais on goûte pour s’en souvenir. Le vin s’apprécie, et on en boit raisonnablement pour s’en souvenir. C’est ce que j’explique à mes clients, mes amis, mes collaborateurs, mes auditeurs sur BFM (« In vino BFM », NDLR), dans mes livres.


+ Sur le même sujet...