Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Sophie Camard

Régionales : Sophie Camard investie tête de liste EELV en Provence-Alpes-Côte d’Azur

10 Mai 2015 - 17:55

La Marseillaise Sophie Camard, 42 ans, a été désignée tête de liste pour les prochaines élections régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur, ce dimanche, par le conseil fédéral d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV), réuni à Paris. Conseillère régionale sortante, Mme Camard est coprésidente du groupe EELV-POC et présidente de la commission « emploi, développement économique enseignement supérieur et innovation à la Région.

[sam_ad id= »17″ codes= »true »]

Le conseil fédéral du parti écologiste avait à choisir entre sa candidature et celle de Jean-Yves Petit, vice-président de la Région chargé des transports et de l’éco-mobilité. Ce binôme avait été désigné par vote des militants de la région fin avril, charge au conseil fédéral ensuite d’harmoniser les candidatures sur le plan national, entre autre pour garantir la stricte parité parmi les têtes de listes écologistes.

La prochaine étape du processus interne d’EELV PACA sera la désignation de ses têtes de listes départementales, la composition des listes et le choix de la stratégie électorale (alliance avec le Front de gauche ou avec le PS, ou liste autonome). Ce travail est amorcé au sein des différents groupes locaux dans la région et se terminera lors d’une assemblée générale d’EELV Paca à la fin du mois de juin.

« Nous sommes favorables à un rassemblement de la gauche »

Si l’autonomie est privilégiée au niveau national, une alliance avec le PS n’est pas exclue en Provence-Alpes-Côte d’Azur, et dès avant le premier tour. «En Paca, nous sommes favorables à un rassemblement de la gauche, y compris avec le PS, pour éviter une catastrophe », indique David Cormand, chargé des élections à EELV. « Cela devra se faire par la négociation.»

« Je suis très heureuse d’être désignée tête de liste écologiste », indique Sophie Camard dans un communiqué, ce dimanche soir. « J’associe mon collègue Jean-Yves Petit, vice-président Transports à la Région, et qui candidatait avec moi à la tête de liste, à cette dynamique de campagne qui commence. J’ai un pied dans le monde politique, et l’autre dans le monde de l’entreprise. Je vois très bien à quel point la rupture est consommée entre les citoyens et les institutions. Je sais qu’il est important d’avoir une conduite exemplaire et de respecter la parole donnée. J’ai en tout cas la conviction que ce n’est pas une alliance fermée de partis politiques qui nous permettra de revenir vers les citoyens, mais une convergence de dynamiques. »

Christophe Castaner, chef de file du PS pour les régionales, a proposé une rencontre à Sophie Camard, en se « réjouissant vivement » de sa désignation. « J’ai eu l’occasion de travailler avec elle au sein de l’institution régionale. J’ai pu en apprécier la compétence, la combativité et la pertinence. Je sais nos différences mais je sais plus encore ce qui nous rassemble. Je lui proposerai dès demain une rencontre afin de voir émerger ce qu’elle appelle de ses vœux : une coopérative d’idées et d’actions.»

Sophie Camard est née et a grandi au Havre, où son père travaillait comme chimiste dans la raffinerie. Elle a été sensibilisée à l’écologie à travers la question du pétrole et de l’industrie. Passionnée de plongée sous-marine, elle participe aussi à des missions d’éco-volontariat pour faire avancer des études scientifiques sur la biodiversité marine.

Docteure en sciences politiques (Sorbonne Paris I), diplômée de Sciences-Po Paris et d’un diplôme supérieur en comptabilité gestion, elle est responsable d’équipe dans un cabinet de conseil aux représentants du personnel.


+ Sur le même sujet...