Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Loup Ch Hubaud

Pelleautier : le maire veut autoriser les tirs de loups pour « assurer la protection des personnes »

Une nouvelle attaque d’un troupeau s’est produite ce jeudi aux Macaris, sur la commune de Pelleautier. Le préfet Pierre Besnard a autorisé l’éleveur concerné à effectuer des tirs de défense sur une période de trois semaines. Mais le maire de la commune, Christian Hubaud, par ailleurs conseiller départemental délégué à l’agriculture, compte frapper plus fort : « Dès lundi, en tant que maire, je transmettrai en préfecture un arrêté autorisant les tirs en vue de la protection contre la prédation du loup des troupeaux domestiques sur l’ensemble du territoire communal de Pelleautier. »

[sam_ad id= »17″ codes= »true »]

« Nous en sommes arrivés à un stade où le loup ne cesse de se rapprocher des habitations, considère l’élu, lui-même agriculteur. En tant que maire, je me dois d’assurer la sûreté, la sécurité et la salubrité publique. A l’aube de la saison estivale, avec une fréquentation touristique et haut-alpine des abords du lac de Pelleautier, je souhaite aussi assurer la sécurité des personnes. La situation ne cesse d’empirer sur le territoire des Hautes-Alpes et celle-ci devient intolérable de par les pertes de bétail, la détresse des éleveurs et le coût financier exorbitant que cela représente sur l’ensemble du territoire national. »

Le 29 avril dernier, M. Hubaud avait participé à une rencontre entre une délégation d’élus et d’éleveurs, conduite par le député-maire de Nice Christian Estrosi, avec la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, en présence du député-maire de Forcalquier, Christophe Castaner, président du Groupe national Loup. A la suite de cette rencontre, M. Estrosi a écrit au président de la République, François Hollande, pour lui demander de revoir les conditions d’adhésion de la France à la Convention de Berne, qui protège notamment le loup au titre des espèces menacées.


+ Sur le même sujet...