Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Pauvreté Provence

14,1% des Haut-Alpins sous le seuil de pauvreté, et plus de 20% dans le Serrois-Baronnies

En 2012, quelque 16,9 % des habitants de Provence-Alpes-Côte d’Azur vivaient sous le seuil de pauvreté, selon les chiffres publiés ce mardi par l’Insee. La région est la 4e la plus touchée par la pauvreté, derrière la Corse (20,4 %), le Languedoc-Roussillon (19,8 %) et le Nord-Pas-de-Calais (19,3 %). Les ménages provençaux pauvres ont un niveau de vie particulièrement faible : la moitié d’entre eux vit avec moins de 764 euros par mois et par unité de consommation.

[sam_ad id= »17″ codes= »true »]

Les Hautes-Alpes sont le département le moins touché de la région : 14,1% des habitants étaient sous le seuil de pauvreté (989 € par mois et par unité de consommation), la moyenne nationale s’établissant à 14,3%. Au niveau national, le département n’est cependant qu’au 47e rang des moins affectés par la pauvreté. Les revenus des 20% des ménages les plus aisés y sont 3,1 fois supérieurs à ceux des 20% les plus pauvres.

Parmi les dix communes les plus peuplées des Hautes-Alpes, La Bâtie-Neuve est celle qui s’en sort le mieux (9,9% de la population y vivait sous le seuil de pauvreté), tandis que L’Argentière-la-Bessée est la plus touchée (17,6%).

La Bâtie-Neuve 9,9
Guillestre 12,6
Saint-Bonnet-en-Champsaur 12,7
Briançon 13,2
Chorges 13,4
Gap 13,9
Embrun 14,1
Laragne-Montéglin 15,1
Veynes 15,5
L’Argentière-la-Bessée 17,6

En considérant les intercommunalités, la vallée de l’Avance et Tallard-Barcillonnette sont les moins touchées par la pauvreté, à l’inverse du Pays de Serre-Ponçon (Espinasses-Remollon), du Serrois et des Baronnies. Précisons que les données pour le Haut-Buëch, le Valgaudemar et Ribiers-Val de Méouge ne sont pas publiées, en raison du secret statistique pour des territoires peu peuplés.

CC de la Vallée de l’Avance 11,6
CC de Tallard Barcillonnette 12,0
CC du Briançonnais 12,4
CC du Guillestrois 12,5
CC du Savinois Serre-Ponçon 13,0
CC du Haut-Champsaur 13,4
CC des Deux Buëch 13,7
CC de l’Embrunais 14,5
CC du Champsaur 14,6
CC du Pays des Ecrins 14,7
CC du Queyras 14,7
CC du Laragnais 15,1
CC du Pays de Serre-Ponçon 18,4
CC du Serrois 20,9
CC Interdépartementale des Baronnies 23,0
CC du Haut-Buëch NC
CC du Canton de Ribiers Val de Méouge NC
CC du Valgaudemar NC

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, les ménages pauvres ont un niveau de vie particulièrement faible : parmi les personnes pauvres, la moitié vit en effet avec moins de 764 euros par mois ; c’est 225 euros de moins que le seuil de pauvreté. L’intensité de la pauvreté atteint ainsi 22,8 % en Provence, soit 1,8 point de plus qu’au niveau national (21,0 %). Là encore, les Hautes-Alpes sont le département de la région où « l’intensité de la pauvreté » est la moins forte, avec un taux de 19,8%.

Départements Taux de pauvreté Niveau de vie médian des
personnes pauvres
Intensité de la
pauvreté
  en % en euros/mois en euros/an en %
Alpes-de-Haute-Provence 16,4 782 9 380 21,0
Hautes-Alpes 14,1 793 9 522 19,8
Alpes-Maritimes 15,2 763 9 155 22,9
Bouches-du-Rhône 18,1 759 9 103 23,3
Var 15,3 768 9 216 22,4
Vaucluse 19,8 767 9 204 22,5
Provence-Alpes-Côte d’Azur 16,9 764 9 165 22,8
France Métropolitaine 14,3 782 9 378 21,0
Sources : Insee ; DGFiP ; Cnaf ; Cnav ; CCMSA, Fichier localisé social et fiscal 2012


+ Sur le même sujet...