Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
fiers à cheval

Toutes les animations de l’été à Gap

24 Juin 2015 - 15:44

Le programme d’animations de l’été a été présenté ce mardi à Gap par le maire, son équipe et les associations. Gap en famisol propose le même volume de spectacles que les années précédentes mais avec une nouveauté : la délocalisation de quelques spectacles dans les quartiers. Tous les animations sont gratuites, à part celles où le prix est indiqué (festival de folklore).

Les lundis itinérants
  • Lundi 6 juillet : les tambours et fifres du Dauphiné pour l’année Napoléon, à 16h30 esplanade de la Paix et à 17h15 place aux Herbes.
  • Lundi 27 juillet : Sonsax (world music), groupe du Costa Rica, à 18 h, place de la République.
Les lundis de la Providence
  • Lundi 6 juillet : « En route avec Napoléon » avec l’ensemble de cuivres et de percussions et les tambours (trois fanfares pour les proclamations de Napoléon de J. Castérède) et fifres du Dauphiné (les marches impériales), à 18h30, dans le jardin de la Providence.
  • Lundi 3 août : Sonia Wieder-Atherton, la voix du violoncelle (festival de Chaillol), à 18 h, dans le jardin de la Providence.
Les mardis de l’orgue
  • Mardi 7 juillet : pour le 50e anniversaire des Amis de l’orgue, récital d’orgue et duo de chœurs par les organistes gapençais et leurs amis musiciens. Retransmission sur grand écran. A 18 h, à la cathédrale.
  • Mercredi 15 juillet : l’Italien Walter Gatti, à 18 h, à la cathédrale.
  • Mardi 21 juillet : duo Vincent Lê Quang et Laszlo Fassang, improvisation orgue et saxo sur Bartók, à 18 h, à la cathédrale (université de saxo).
  • Mardi 28 juillet : duo trompette et orgue Eric Laparra de Salgues et Benoît Dumon, à 18 h, à la cathédrale.
  • Mardi 4 août : récital d’orgue par le Tchèque Frantisek Vanicek, à 18 h, à la cathédrale.
  • Mardi 11 août : duo violon et orgue de Roman Perucki et Maria Prucka, à 18 h, à la cathédrale.
  • Mardi 18 août : récital d’orgue par Pierre Pincemaille, à 18 h, à la cathédrale.
Les mercredis itinérants
  • fmMercredi 1er juillet : Birdy rock (indie rock) à 18 h, place de la République. Un groupe britannique qui fait penser à Codlplay, surf-rock et électro-pop, avec beaucoup d’humour et un grain de folie.
  • Mercredi 15 juillet : « Les amants flammes », de la compagnie Attrap’lune, à 21h15, au stade de la tour, à Beauregard. Feu, jonglerie, poésie.
  • Mercredi 22 juillet : Macadam bazar, chanson française, rock alternatif, musique du monde, esprit tzigane, à 21 h, au parc Givaudan.
  • Mercredi 29 juillet : Les croquants (scène française), à 21 h, à la Pépinière. Duo rock qui croque dans les mots d’Aznavour, Brassens, Gainsbourg…
  • Mercredi 5 août : FM Laeti (musique métisse, jazz, soul), à 21 h, esplanade de Saint-Mens. Jazz, soul, pop-rock, musique africaine et buiguine. Elle passera l’après-midi avec les jeunes du quartier.
  • Mercredi 12 août : HK et les Saltimbanks (chanson française), à 21 h, dans la cour de l’école Paul-Emile-Victor et place Bonneval. Chanson, hip hop, world. Musique festive et engagée.
  • Mercredi 19 août : trio vocal Rose café (spectacle musical et théâtral tout public), à 18 h, esplanade de la Paix. Trois chanteuses animent un spectacle musical retransmis à la radio et des incidents viennent perturber le déroulement de l’émission.
  • Mercredi 19 août : Aziz Sahmaoui and the university of Gnawa (world, groove de l’Afrique du Nord), à 21 h, à la Pépinière. Entre rock maghrébin, jazz et musique gnawa.
Les jeudis du kiosque
  • Jeudi 9 juillet : Charochka-Yar, danses et musiques traditionnelles de Russie (festival international de folklore), à 21 h, à la Pépinière.
  • Jeudi 16 juillet : Mountain men (jazz blues), à 21 h, à la Pépinière. Mélange de blues, rock, folk et pop.
Les jeudis itinérants
  • Jeudi 6 août : « Furieuse tendresse », par la compagnie Les Exaltés (cirque), à 21h15, sur le parvis de la cathédrale. Acrobaties intenses, poésie frénétique, ils célèbrent la liberté, l’intensité de la vie sur fond de rock.
Les vendredis itinérants
  • faada freddyVendredi 17 juillet : « La preuve par 9 ! », par la compagnie Zic Zazou (arts de la rue), à 18 h et 21h15, place aux Herbes. neuf musiciens à tout faire et leur outillage, bric-à-brac musical, transforment la ville en chantier.
  • Vendredi 24 juillet : Garden swing big band (jazz américain), à 18 h, et Thierry Fanfant et David Fackeure (jazz, soul), à 21 h, place aux Herbes.
  • Vendredi 31 juillet : « Fiers à cheval », de la compagnie Les Quidams, départ de la déambulation à 21h15 de la place aux Herbes. Parade lumineuse et musicale de grands chevaux sculptés dans des matières gonflables, mis en mouvement par des marionnettistes en costume, dans l’univers symphonique des légendes.
  • Vendredi 7 août : Faada Freddy (world, soul), à 21 h, à la Pépinière. Un subtil mélange des harmonies vocales de Bobby McFerrin, une voix soul à la Otis Redding et des mélodies pop. La sensation du moment.
  • Vendredi 14 août : « Ensemble », par la compagnie Jupon (arts de la rue), à 18 h et 21h15, place de la République. Deux hommes face à face, entre jeu, lutte pour le pouvoir, fraternité, conflit et désir.
Les autres rendez-vous
  • Jeudis 9, 16, 23 juillet, mercredi 29 juillet : la ludothèque sort de ses murs, au kiosque de la Pépinière, à 15 h, jeux.
  • Des guinguettes tous les mercredis dès 20h30, sur les places.
  • Musique en centre-ville les samedis, rue Carnot à 11h15 et rue de France à 10h30 : les Mandoles le 4 juillet, défilé des groupes folkloriques le 11, le piano itinérant le 18, un duo vielle à roue et accordéon le 25, musique brésilienne le 1er août, jazz manouche le 8, Folk you le 15, les Fabulous swingers le 22 et cornemuse le 29.
Le festival international de folklore, du 7 au 12 juillet
  • festival de folkloreMardi 7 juillet : sur les traces de Napoléon. A 18h30, au Royal, conférence de Jean-Pierre Jaubert sur « Napoléon dans les Hautes-Alpes ». A 19h30, « la Halte impériale », théâtre.
  • Mercredi 8 juillet : de 15 h à 19 h, sur les places aux Herbes, Gavotte, Jean-Marcellin, présentation de savoir-faire, déambulation de musiciens et de métiers ambulants. A 20h30, place de la République, le bal de l’empereur, avec l’Accordéon club, les Danserelles, l’ensemble orchestral, l’harmonie, le Pays Gavot et la Taïole.
  • Jeudi 9 juillet : à 21 h, à la Pépinière, musiques et danses russes.
  • Vendredi 10 juillet : à 19 h, au kiosque de la Pépinière, soirée grillades avec musiques et danses traditionnelles d’Italie, de la Réunion, du Pérou et avec l’harmonie. 12€ (billetterie sur place et à l’office de tourisme).
  • Samedi 11 juillet : défilé en centre-ville à 10h30 avec les groupes réunionais et italien. A 21 h, place du village à Baratier, spectacle avec les Réunionais.
  • Dimanche 12 juillet : 11 h, messe près du lac de Charance et repas animé au bord du lac dès 12h30. 15€ (en vente sur place).
Université de saxophone, du 20 au 30 juillet

A la chapelle des Pénitents

  • Lundi 20 juillet, à 21 h : Arno Bornkamp (saxo) et Fumie Ito (piano).
  • Mercredi 22 juillet, à 18h30 : Vincent David (saxo) et Cyrille Lehn (piano).
  • Jeudi 23 juillet, à 18h30 : Christian Wirth (saxo) et Fumie Ito (piano).
  • Vendredi 24 juillet, à 20h30 : le compositeur Alexandros Markéas.
  • Samedi 25 juillet, à 18h30 : Masataka Hirano (saxo) et Cyrille Lehn (piano).
  • Dimanche 26 juillet, à 21 h : Claude Delangle (saxo) et Odile Catelin Delangle (piano).
  • Mardi 28 juillet, à 21 h : Timothy Mcallister (saxo) et Fumie Ito (piano).
Les expositions à La Grange
  • Silvio ParadisoDu 6 au 31 juillet : « Napoléon dans les Hautes-Alpes » et « Bonaparte et l’Egypte : entre batailles et découvertes », présentées par Jean-Pierre Jaubert et la médiathèque.
  • Du 3 au 29 août : le madonnaro (peintre de rue) des Pouilles Silvio Paradiso. Il exposera un travail qui présente les peintres de rue et fera évoluer sous les yeux du public une œuvre qu’il a créée et qu’il modifiera. Il sortira aussi des murs pour proposer des peintures éphémères à la craie dans les rues de la ville.
Une exposition à ciel ouvert

Comme les années précédentes, Gap ouvre ses rues et places à une exposition de différents artistes, dès début juillet. Des œuvres éphémères et diverses… mais pas d’acquisition de l’une d’entre elle cette année par la Ville.


+ Sur le même sujet...