Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Manif train de nuit

Gap : 80 manifestants en faveur du maintien du train de nuit

28 Juin 2015 - 19:07

Environ 80 manifestants ont défilé, ce samedi matin à Gap, en faveur du maintien du train de nuit Paris-Briançon. Le gouvernement doit rendre prochainement sa décision sur l’avenir des trains d’équilibre du territoire, à la suite de la remise du rapport de la commission Duron. Ce rapport s’est révélé favorable au maintien du Paris-Briançon, tout en préconisant la suppression des trains supplémentaires.

Les manifestants se sont réunis devant la gare SNCF de Gap avant d’improviser un cortège chantant vers le carrefour des Cèdres, le marché de Gap (où ils ont pu solliciter des signatures pour leur pétition) et la préfecture, où une délégation a été reçue. Cette manifestation était organisée par les collectifs de défense de la liaison ferroviaire du Val de Durance, et plusieurs partis avaient relayé l’appel (Europe Ecologie-Les Verts, Les Jeunes socialistes ou le Parti des Hautes-Alpes). Francine Daerden, adjointe (EELV) au maire de Briançon et présidente du collectif briançonnais, était présente, ceinte de son écharpe tricolore, ainsi que Jean-Claude Eyraud, conseiller municipal d’opposition (Gauche-Tous capables) à Gap, et Robert de Caumont, ancien député-maire (PS) de Briançon.

Une pétition adressée à la ministre de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie, Ségolène Royal, a réuni 26.000 signatures, selon les collectifs.


+ Sur le même sujet...