Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
teleophtamologie

Vers la création d’un service de téléophtalmologie d’ici 2016 dans les Alpes du Sud

Le comité d’expansion 05, qui tenait son assemblée générale jeudi à Gap, accompagne le projet Tactiques, dont l’objectif est de lutter contre les inégalités de santé et d’améliorer les services à la population en matière de santé publique. L’une des actions d’e-santé concernées est portée par la Mutualité française dans les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence. Il s’agit d’un service de téléophtalmologie qui couvrirait les deux départements pour le dépistage du fond de l’oeil avec une unité mobile.

« Potentiellement, ce service pourrait créer deux emplois », indique Fabien Harel, directeur du comité d’expansion. « Il y a encore un problème d’organisation et de financement. Nous travaillons avec la Mutualité française pour être opérationnels en 2015-2016. »

Le projet Tactiques a donné naissance à la plateforme Triangle alpin, présidée par le Dr Marc Zecconi. « Nous avons 1,5 temps plein pour faire la coordination du pôle de santé du Champsaur-Valgaudemar », explique M. Zecconi. « Le dispositif est financé essentiellement par l’Etat et la Région, et un peu par l’Europe. Nous travaillons dans ce cadre avec l’ADMR, avec le service de soins à domicile, avec les établissements de personnes âgées… Nous nous intéressons aussi aux saisonniers et au sport santé. C’est une démarche qui va largement au-delà du soin, mais que ne pourrait pas supporter un cabinet libéral. Le réseau des trois maisons de santé le permet. »

Le comité d’expansion a également accompagné l’association ACSSQ dans le Queyras pour la gestion de quinze logements équipés.

Photo d’illustration
 


+ Sur le même sujet...