Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Glissement Chambon

Tunnel du Chambon : le Département de l’Isère va bien réaliser un itinéraire bis

Une réunion s’est tenue mardi soir à la préfecture de l’Isère, en présence de tous les acteurs concernés par la problématique sécuritaire liée au glissement de la falaise de la Berche (tunnel du Chambon).

Le Département de l’Isère va bien réaliser une piste alternative rive gauche, malgré les réserves émises par le préfet des Hautes-Alpes Pierre Besnard qui préférerait attendre le résultat des études géologiques. Mais le Département de l’Isère estime disposer d’une « expertise confirmée en matière de gestion des routes de montagne. Des mesures de surveillance et de déclenchement préventif permettront de ne pas engager la sécurité des usagers de cette voie. Les risques naturels auxquels la piste sera exposée seront par ailleurs traités par des protections classiques contre les chutes de bloc et les chutes de pierre », est-il expliqué dans un communiqué.

La route que l’Isère va construire ne comportera qu’une voie de circulation complétée par des zones de croisement, mais elle pourra supporter un trafic local et même le passage de véhicules allant jusqu’à 19 tonnes.

Le glissement de la falaise se poursuit

Après avoir subi un pic d’accélération et de déformation ce week-end, le glissement de la falaise de la Berche se poursuit à une vitesse de 25 cm par jour, soit plus qu’avant la crise géologique. Considérant que le risque d’une rupture prochaine reste d’actualité, le préfet de l’Isère maintient l’ensemble des mesures de sécurité déjà en vigueur : l’interdiction de naviguer sur la retenue, d’accéder aux berges et de pêcher, d’emprunter le GR50 et de survoler la zone (sauf pour les aéronefs de secours, de l’État et ceux qui effectuent les rotations nécessaires aux navettes de population et aux travaux en rive gauche).

Le pire scénario semble donc se confirmer : un glissement de terrain progressif qui retarde la reprise des travaux dans le tunnel (et qui oblige à recourir à un « pont aérien » pour les salariés de la Haute Romanche), sans perspective de sortie de crise à court terme…

Article Chambon
Photo Sage Ingénierie
 


+ Sur le même sujet...