Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Ruben Plaza Molina

Tour de France : l’arrivée de l’étape à Gap en images

20 Juil 2015 - 16:43

L’Espagnol Ruben Plaza Molina a remporté la 16e étape du Tour de France entre Bourg-de-Péage (Drôme) et Gap, ce lundi après-midi. C’est sa première victoire dans la Grande Boucle. Les coureurs de tête ont donné un rythme infernal aux derniers kilomètres dans l’ascension et la descente du col de Manse vers Gap. Le maillot jaune, Chris Froome, est arrivé à 17h30, mais conserve 3’10 » d’avance au classement général.

En attendant l’arrivée des coureurs, c’était la chaleur qui régnait en maître autour de la ligne d’arrivée, sur l’avenue Maréchal-Foch à Gap. La caravane publicitaire a déjà égrené son cortège, avec plus ou moins d’originalité et toujours quelques lots que les spectateurs s’arrachent, qu’il s’agisse des casquettes, des stylos, des bouteilles de Vittel, des madeleines Saint-Michel, des petits saucissons Cochonou ou des bonbons Haribo.

En avant-première, quelques cyclistes cadets et juniors de Bourg-de-Péage ont passé la ligne d’arrivée vers 15h30, avant la caravane publicitaire. Vingt minutes avant la fin de la course, les anciens champions Bernard Thévenet et Bernard Hinault ont été déposés devant le podium avant de s’engouffrer dans le club VIP où se trouvaient notamment le préfet des Hautes-Alpes Pierre Besnard, la sénatrice Patricia Morhet-Richaud, le président du conseil départemental Jean-Marie Bernard accompagné de plusieurs conseillers départementaux, le maire de Gap Roger Didier, le président de la CCI régionale Maurice Brun, le président de la CCI des Hautes-Alpes Eric Gorde et le directeur de l’Agence de développement (Addet) Yvan Chaix.

Une chose est sûre, le public était moins nombreux cette année le long des avenues Maréchal-Foch, Emile-Didier et d’Embrun. Il a en tout cas pris le temps pour arriver sur la longue avenue d’arrivée, craignant sans doute la chaleur caniculaire régnant sur Gap. De nombreux spectateurs étaient cependant présents dans la montée du col Bayard et au passage du col de Manse. Moins d’ambiance donc, même lors de l’arrivée du peloton.

Jean-Christophe et Marie-France Sarrazin

 


+ Sur le même sujet...