Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
plan d'eau digne

Gap : Roger Didier aimerait un plan d’eau inspiré de celui de Digne, entre baignade et loisirs

23 Juil 2015 - 17:28

Le maire de Gap Roger Didier aimerait pouvoir « fixer les touristes » dans sa ville. Depuis 2012, il envisage de créer un lac artificiel. A l’époque, il avait annoncé le lancement d’une étude de faisabilité sur le modèle du plan d’eau biotope de Combloux (Haute-Savoie). Une sorte de piscine écologique de France dont l’eau est filtrée grâce aux plantes et non au chlore. Aujourd’hui, il souhaiterait que le projet conserve un volet biotope, tout en relevant que ce modèle pose un problème de restriction au niveau de la fréquentation du site.

« J’ai fait le tour des lacs dans les alentours et j’aimerais m’inspirer de celui de Digne », confie M. Didier, séduit par l’aspect baignade et loisirs. D’une bonne taille (plus grand que celui de Sisteron mais moins que celui de Veynes), le lac des Ferréols est bien intégré dans le paysage et facilement accessible. Il ressemble à une base de loisirs en ne se restreignant pas à la baignade. Un plan d’eau de canotage permet la navigation sur des répliques de remorqueurs ou vapeurs du Mississippi, du modélisme, et de la pêche à la mouche. A côté de cela, toute une gamme d’activités est accessible : mini-golf, trampoline, structure gonflable, voitures à pédales, appareil de musculation en plein air, table de tennis de table, terrain de boules, beach-volley…

Pour l’heure, ce projet est à l’étude pour une ouverture en 2018. Le maire refuse de dévoiler le site où il espère construire ce plan d’eau. Il lâche simplement un chiffre : la superficie du lac serait de 4,5 à 5 hectares.

(Photo mairie de Digne-les-Bains)
 


+ Sur le même sujet...