Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Loup

Forest-Saint-Julien : recours contre l’arrêté municipal autorisant les tirs de loups

6 Août 2015 - 8:45

L’Aspas (Association pour la sauvegarde et la protection des animaux sauvages), a envoyé un recours gracieux au maire de Forest-Saint-Julien, Fabrice Borel, qui a pris un arrêté le 23 juillet dernier pour autoriser le tir des loups pour tout éleveur titulaire d’un permis de chasse, « de jour comme de nuit, dans un rayon de 200 mètres à proximité des troupeaux et des habitations ». M. Borel, qui a déjà reçu une injonction de la préfecture des Hautes-Alpes pour retirer cet arrêté illégal, a fait savoir à nos confrères de La Provence qu’il maintiendrait sa décision. Cet arrêté a été signé à la suite d’une attaque de troupeau dans le secteur du Puy de Manse, le 30 juin.

LIRE EGALEMENT
>> Loup : le préfet défère l’arrêté du maire de Forest-Saint-Julien devant le tribunal administratif

« Si cet arrêté illégal n’est pas retiré dans les plus brefs délais, c’est le tribunal administratif qui ordonnera sa suspension d’urgence, à la suite du recours que déposeront l’Aspas, Ferus et One Voice », prévient le collectif Cap-Loup dans un communiqué.

Le 15 mai dernier, c’est le maire de Pelleautier, Christian Hubaud, par ailleurs conseiller départemental délégué à l’agriculture et lui-même agriculteur, qui avait signé le premier arrêté de ce genre. Il l’avait ensuite retiré après la mise en demeure du préfet, soulignant qu’il s’agissait pour lui de contribuer à une prise de conscience de la nécessité de réguler le nombre de loups.


+ Sur le même sujet...