Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Gendarmes à VTT (3)

A VTT, « les gens sont beaucoup plus enclins à venir nous parler », avoue un gendarme

9 Août 2015 - 10:02

A l’instar des ceux de L’Argentière-la-Bessée, les gendarmes des Hautes-Alpes effectuent régulièrement des patrouilles à VTT pour rencontrer la population et sécuriser les lieux de villégiature.

Les gendarmes assurent ainsi la surveillance des parkings au départ des chemins de randonnée.
Les gendarmes assurent ainsi la surveillance des parkings au départ des chemins de randonnée.

« Les gens sont beaucoup plus enclins à venir nous parler lorsque l’on se déplace en vélo », avoue le maréchal-des-logis-chef Christophe Noailly, de la brigade de L’Argentière-la-Bessée. « Ils ont davantage l’habitude de nous voir patrouiller en véhicule, aussi, lorsqu’ils nous voient passer en VTT, ils engagent plus facilement la conversation. Cela nous permet d’obtenir des renseignements que l’on n’aurait pas forcément eu en voiture. Cela nous permet également d’en donner et de faire passer des petits conseils qui leur seront utiles au quotidien. »

« Patrouiller en VTT nous permet aussi de surveiller des endroits auxquels nous n’avons pas accès en véhicule, comme les campings par exemple où l’on a recensé plusieurs vols de vélos en début de saison », ajoute le gendarme Guillaume Bouchaud.

Surveillance des parkings au départ des chemins de randonnées pour prévenir les vols à la roulotte, contact avec les commerçants pour s’assurer de l’absence de problèmes particuliers, conseils aux vacanciers sur la manière d’attacher leurs vélos dans les campings pour éviter les vols ou sensibilisation sur les interdictions en vigueur dans les espaces naturels protégés : voilà quelques unes des missions menées sous cette forme.


+ Sur le même sujet...