Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Jeune louve

Dévoluy : la préfecture autorise le prélèvement de deux loups et ordonne des battues

12 Août 2015 - 19:32

Après avoir autorisé le prélèvement de deux loups dans le secteur du Parpaillon, près d’Embrun, la semaine dernière, le secrétaire général de la préfecture, François Drapé, a signé, ce mercredi, un nouvel arrêté de tirs de prélèvements renforcés dans le secteur du Dévoluy. Cet arrêté autorise également le prélèvement de deux loups. La préfecture a demandé l’organisation de recherches dans le Dévoluy « afin de localiser le prédateur, en vue de l’organisation de battues ». Cette autorisation fait suite à une nouvelle attaque importante, ce mercredi, sur un cheptel ovin du Dévoluy. Une vingtaine de brebis et d’agneaux auraient été tués à Coutières, près du col du Festre.

Dans le Dévoluy, 74% des éleveurs ovins et caprins ont mis en oeuvre des mesures de protection des troupeaux contre le loup, selon les services de l’Etat. Cela n’a pas empêché que, en 2014, 114 bêtes soient tuées ou blessées dans 34 attaques par des loups. Depuis le début de l’année, 35 animaux ont été tués ou blessés lors de cinq attaques.

Les tirs de prélèvements renforcés sont autorisés à partir de ce jeudi 13 août et jusqu’au 10 janvier 2016. Les opérations de tir sont placées sous la conduite d’un lieutenant de louveterie et sous le contrôle technique de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), précise la préfecture.


+ Sur le même sujet...