Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Codis

Une septuagénaire sauvée par un pompier… au téléphone après un étouffement

14 Août 2015 - 19:52

Une habitante de La Bâtie-Montsaléon, âgée de 78 ans, a réchappé à une asphyxie grâce aux consignes données, au téléphone, par un sapeur-pompier aux proches de la victime. Alors que le pronostic vital de cette septuagénaire était engagé, puisqu’elle ne respirait plus, l’entourage a réussi à dégager sa trachée, ce qui a permis de la sauver, même si elle a dû être évacuée par hélicoptère et hospitalisée à Gap.

Les faits se sont produits pendant le déjeuner, ce jeudi, vers 13h14. Un appel d’urgence est reçu par le 18 : une femme est en train de suffoquer en raison de l’obstruction de sa trachée par un aliment qui a fait « fausse route ». L’opérateur du CTA-Codis explique alors au téléphone, avec calme et pédagogie, la technique de désobstruction des voies respiratoires, dite « méthode de Heimlich » (compressions abdominales), à un proche de la victime. Au bout de cinq tentatives, celui-ci réussit à dégager la trachée de la victime, qui retrouve sa respiration.

A l’arrivée des secours, la victime a été prise en charge par les sapeurs-pompiers de Serres et une infirmière sapeur-pompier d’Aspres-sur-Buëch puis évacuée sur le centre hospitalier de Gap par l’hélicoptère du SAMU 05.

L’opérateur, l’adjudant Dominique Darcher, sera cité prochainement à l’ordre du Corps départemental des sapeurs-pompiers.

« Cet heureux dénouement démontre une fois encore tout l’intérêt du professionnalisme requis des opérateurs prenant les appels au 18/112 », indique le Sdis des Hautes-Alpes dans un communiqué. « Ce fait divers est aussi révélateur de l’importance d’une large connaissance par la population des gestes élémentaires de secourisme, lesquels peuvent s’acquérir en 10 heures seulement. En l’occurrence, le PSC1 (premier secours civique de premier niveau) peut être enseigné dès l’âge de 10 ans. C’est aussi dans ce sens que le Sdis des Hautes-Alpes, par convention passée  avec le Département,  forme tous les élèves de 3ème depuis une douzaine d’années. Les sapeurs-pompiers apportent  ainsi à ces futurs adultes, les bons réflexes qui leur  permettront de mettre en attente une personne inconsciente, d’agir sur une hémorragie ou encore, d’engager rapidement un massage cardiaque. »


+ Sur le même sujet...