Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Commissariat Briançon

Briançon : suspecté d’avoir tenté de tuer une jeune femme avec sa voiture

18 Août 2015 - 14:29

[Article mis à jour le 19 août]
L’enquête des policiers de Briançon, menée sous la direction du parquet de Gap, semble établir que la jeune Briançonnaise de 18 ans, percutée dimanche matin par un véhicule à la sortie de la discothèque « Le Baroque », a bien été victime d’une tentative de meurtre. C’est en tout cas la qualification retenue par le parquet de Grenoble, qui est désormais compétent. Le conducteur, un habitant de L’Argentière-la-Bessée âgé de 18 ans, a été présenté ce mardi après-midi devant un juge d’instruction du pôle criminel de Grenoble. Mis en examen pour tentative de meurtre, il a été placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction de se rendre dans le Briançonnais. Il nie tout acte volontaire. Ce jeune sportif est scolarisé au lycée des métiers de la montagne, en Maurienne (Savoie). Le parquet de Grenoble, qui avait requis son incarcération, a fait appel de la décision du juge des libertés et de la détention.

Dimanche matin, la jeune femme avait été percutée de plein fouet par une voiture qui avait pris la fuite. Le pronostic vital d’Océane est toujours engagé, ce mercredi. Sa famille a créé une page de soutien sur Facebook, qui compte déjà plus de 1660 « J’aime » ce mercredi soir.

L’enquête, confiée au commissariat de police de Briançon, a permis de confondre le conducteur présumé du véhicule et de l’interpeller quelques heures après les faits. Les enquêteurs ont également interpellé, ce lundi, deux jeunes Briançonnais, un jeune majeur et un mineur.

Les nombreuses investigations réalisées par le commissariat et les interrogatoires des trois suspects placés en garde-à-vue ont permis d’établir que, dans la soirée de samedi, une altercation était survenue au sein de la discothèque puis à l’extérieur de celle-ci entre le conducteur et l’un des deux individus interpellés. Cette altercation aurait pour origine un contentieux existant depuis plusieurs années déjà entre des jeunes de L’Argentière-la-Bessée et de Briançon.

A la suite de cette altercation, les deux Briançonnais auraient jeté des pierres sur le véhicule du conducteur, qui serait ensuite revenu à vive allure en direction du groupe. Si les deux Briançonnais et une de leurs amies parvenaient à éviter le véhicule, une autre jeune femme était grièvement blessé.

Les deux jeunes Briançonnais ont également été présentés devant le pôle criminel de Grenoble, ce mardi après-midi, pour « violences volontaires aggravées ». Ils ont tous deux été mis en examen de ce chef.

De son côté, le député-maire de L’Argentière-la-Bessée, Joël Giraud, déplore, dans un communiqué, « des actes d’hyper-violence dont on se croit à l’abri loin des grandes agglomérations. Mais aujourd’hui, les faits sont là. Pour nous dire qu’un enfant d’une famille plus qu’honorablement connue à L’Argentière, réussissant ses études, peut basculer dans un tel scénario de cauchemar. Comment la société à force de banalisation a-t-elle pu voir tant de jeunes au parcours normal basculer dans cette hyper violence ? Comme si la voiture était devenue une arme, et comme si la vie se jouait à la roulette russe dans un jeu vidéo. C’est en ce jour une grande tristesse qui s’est emparée de L’Argentière. »


+ Sur le même sujet...