Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Inauguration route de Grenoble

Briançon a reçu 350.000€ de la « cagnotte » du ministère de l’Intérieur en 2014

18 Août 2015 - 15:22

La réserve ministérielle, dont le montant et les bénéficiaires ont été révélés l’an dernier grâce à l’association pour une démocratie directe qui avait saisi le tribunal administratif de Paris, a bénéficié à la ville de Briançon en 2014. Le ministère de l’Intérieur a ainsi attribué 350.000€ pour l’aménagement de la route de Grenoble à Briançon, en travaux depuis huit ans. Le maire (PS), Gérard Fromm, obtient ainsi la 3e place nationale des élus qui ont obtenu le plus de crédits au titre de la réserve du ministère de l’Intérieur (plus de 10 M€ en 2014), selon nos confrères du Point. Il existe également une réserve au ministère de l’Economie et des Finances, mais, malgré une condamnation par le tribunal administratif de Paris, Bercy continue de refuser de publier la liste des bénéficiaires.

Destinée officiellement à « la solidarité nationale », la réserve du ministère de l’Intérieur bénéficie essentiellement aux proches du pouvoir. En 2011, elle a bénéficié à 96% à des communes gérées par des élus UMP ou apparentés. Avec la gauche au pouvoir, la tendance s’est inversée. Le Point remarque que, en 2014, cette cagnotte a bénéficié à plusieurs élus PS dont la mairie était menacée par la droite. Dont celle de Briançon. Gérard Fromm considère pour sa part que son « travail assidu de lobbying pour défendre les dossiers briançonnais paye ses fruits ».

Voici les deux subventions accordées en 2014 :

  • L’aménagement de la route de Grenoble vers le Champ de Mars : coût de 528.610 €, dont 150.000 € de réserve ministérielle
  • L’aménagement de la route de Grenoble vers Chant’ours : coût de 933.216 €, dont 200.000 € de réserve ministérielle
Photo : l’inauguration de la route de Grenoble en juin dernier


+ Sur le même sujet...