Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Mgr di Falco

Aylan, migrant de 3 ans, mort sur une plage de Turquie : la « honte » de Mgr di Falco

3 Sep 2015 - 17:59

Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, évêque de Gap et d’Embrun, publie ce jeudi un texte dans lequel il fait part de sa « honte » à la suite de la mort du petit Aylan, 3 ans, dont la photo a été publiée à la « une » de la plupart des quotidiens européens, à l’exception de la presse française (exception faite du Monde). Nous publions ce texte en intégralité.

« En regardant la photo du petit Aylan (3 ans) rejeté par les vagues sur une plage de Turquie, image qui nous jette en pleine figure le scandale de notre égoïsme, j’ai honte !
Honte de la presse française qui contrairement à la presse européenne a ignoré cette photo.
Honte de mon pays, la France, qui à plus de 50 % de sa population refuse l’accueil des exilés.
Honte de certains politiques qui tiennent des propos inqualifiables lorsqu’ils parlent de « ces gens-là ! » comme ils les désignent avec mépris.
Honte des chrétiens prompts à descendre dans la rue pour d’autres causes mais semblent ignorer cette tragédie. Mais qu’est donc devenue la Manif pour tous ? Si elle est pour tous, elle est aussi pour les migrants !
Honte de moi-même qui pousse ce cri pour ne pas être complice de cet assourdissant silence.
Honte de notre génération qui refuse de reconnaître que notre continent récolte aujourd’hui ce qu’il a semé hier !
Alors, chrétiens réveillons-nous, sortons de notre torpeur, c’est le Christ que l’on crucifie une nouvelle fois dans la mort de cet enfant. »

Précisons par ailleurs que le diocèse de Gap et d’Embrun accueille depuis le mois dernier, dans un logement qu’il possède, une famille de chrétiens d’Orient ayant fui la Syrie.


+ Sur le même sujet...