Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Hotel2

Hautes-Alpes : comment remédier à la baisse du produit de la taxe de séjour?

4 Sep 2015 - 19:17

Dans les Hautes-Alpes, 117 communes (sur 172) collectent une taxe de séjour (67% au réel, 7% au forfait et 26% de façon mixte). En 2014, le montant total de la taxe perçue s’est élevé à 2,6 millions d’euros dans le département, soit une baisse de plus de 20% en trois ans. D’où l’initiative de l’Agence de développement des Hautes-Alpes de lancer un plan départemental d’accompagnement à la perception de la taxe de séjour. Le Queyras a mis en place avec succès de nouveaux outils de gestion et de perception, ce qui a permis de tripler le produit de la taxe!

L’Agence de développement vient de réunir plus d’une centaine de maires, présidents de communautés de communes et certains de leurs collaborateurs, ces jeudi et vendredi, à Gap et L’Argentière-la-Bessée, pour en présenter les objectifs. Après un rappel des réformes et de l’impact de la loi Notre (Nouvelle organisation territoriale de la République) sur la taxe de séjour, Patrick Ricou et Yvan Chaix, respectivement président et directeur de l’Agence, accompagnés des sociétés spécialisées Nouveaux Territoires et Affaires publiques, ont dressé l’état des lieux et l’évolution de la taxe de séjour dans le département.

Objectif de cette démarche : mieux s’organiser, délibérer en prenant compte des évolutions réglementaires, informer correctement les hébergeurs qui collectent cette taxe payée par les visiteurs et mettre en place les bons outils de gestion et de perception, notamment un portail de télédéclaration.


+ Sur le même sujet...