Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Le hall d'entrée et l'escalier menant à l'auditorium, entre marbre et vitraux.Le hall d'entrée et l'escalier menant à l'auditorium, entre marbre et vitraux.

Gap : la Maison diocésaine ouvre ses portes, avant d’être inaugurée par le président des évêques

La nouvelle Maison diocésaine Pape François, qui a vu le jour à la place de l’ancien couvent du Saint-Cœur à Gap, sera inaugurée le mercredi 23 septembre par Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille et président de la Conférence des évêques de France, aux côtés de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, évêque de Gap et d’Embrun, de plusieurs évêques provençaux et de personnalités, parmi lesquelles Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire de Marseille. Mais le public pourra découvrir cette Maison diocésaine ce samedi 19 septembre, dans le cadre des Journées du patrimoine (de 9h à 18h).

Deux ans de travaux ont été nécessaires pour transformer l’ancien couvent, selon les plans de l’architecte Robert Durand. Ce site est lié à la religion catholique depuis huit siècles! C’est en effet au XIIIe siècle que les franciscains y établissent un couvent, alors éloigné des murailles de la ville. Ils y resteront jusqu’à la Révolution française. Ils retrouveront leur vocation religieuse en 1835 lorsque Mgr Arbaud, qui a fondé la congrégation des soeurs du Saint-Coeur de Marie, rachète l’ancien couvent pour les y installer. Elles ouvrent une école (qui vient elle-même d’être rénovée) et un foyer de jeunes filles. Elles y resteront jusqu’à la fin des années 1990 et la dissolution de la congrégation, du fait du manque de vocations.

Depuis 2009, date de départ des dernières chanoinesses, le bâtiment est resté inoccupé plusieurs années. C’est un legs important de Blanche Laurens (1921-2013) au diocèse qui a permis à Mgr di Falco d’envisager la rénovation de ces locaux pour y abriter les services administratifs, économiques et pastoraux du diocèse.

Cette journée portes ouvertes est l’occasion de découvrir les différents services du diocèse et des expositions, le projet de construction de la nouvelle basilique de Notre-Dame du Laus et bien sûr l’histoire de la réalisation de cette Maison diocésaine. Et bien sûr de découvrir une réalisation exceptionnelle. Le hall d’entrée Mgr Arbaud et l’hémicycle Cardinal Robert Coffy sont les endroits à ne pas manquer.


+ Sur le même sujet...