Partager sur Facebook Twitter Partager sur Google Plus
Castaner Polski

Régionales : Castaner (PS) s’allie avec le MRC, tandis que le PRG joue la montre

22 Sep 2015 - 18:57

Contre mauvaise fortune bon coeur. A défaut de croire encore à un large rassemblement de la gauche au premier tour des élections régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur, Christophe Castaner, tête de liste du PS, se félicite donc d’un petit pas : le MRC, parti créé par Jean-Pierre Chevènement (mais qu’il a quitté cette année), et le PS feront listes communes en Provence-Alpes-Côte d’Azur. En revanche, rien n’est officiellement acquis avec le PRG : le parti a décidé de suspendre l’accord électoral national avec le PS pour les régionales et n’a pas ratifié les investitures de ses candidats, comme c’était initialement prévu, lors de son congrès, ce week-end à Montpellier.

Dans un communiqué, Christophe Castaner et  Ladislas Polski, président de l’Union régionale du MRC et conseiller régional sortant, indiquent qu’ils présenteront « un projet fidèle aux valeurs de la gauche républicaine dans une région où l’extrême-droite est si menaçante et la droite si souvent éloignée des fondamentaux républicains. Ils n’ignorent pas les divergences qui existent entre le MRC et le gouvernement sur plusieurs aspects de la politique nationale et européenne mais ils connaissent l’impérieuse nécessité, en Provence-Alpes-Côte d’Azur, de rassembler les femmes et les hommes de progrès pour une région qui donne la priorité au redressement économique et à la solidarité, une région dynamique où chacun doit pouvoir trouver sa place. » M. Polski sera le deuxième homme sur la liste PS-MRC dans les Alpes-Maritimes.

De son côté, le PRG estime qu’il y a eu des accrocs dans l’application des accords, notamment en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Mais la question devrait être rapidement réglée.


+ Sur le même sujet...